Vers un nouveau mode de collaboration parent-enseignant: analyse d’une expérience de sensibilisation

Vers un nouveau mode de collaboration parent-enseignant: analyse d’une expérience de sensibilisation

Vers un nouveau mode de collaboration parent-enseignant: analyse d’une expérience de sensibilisation

Vers un nouveau mode de collaboration parent-enseignant: analyse d’une expérience de sensibilisations

| Ajouter

Référence bibliographique [9917]

Petit-Henrichon, Jocelyne. 1980. «Vers un nouveau mode de collaboration parent-enseignant: analyse d’une expérience de sensibilisation». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Faculté des sciences de l’éducation.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter un nouveau mode de collaboration parent-enseignant à travers une analyse d’un Programme de Sensibilisation à la Vie Familiale.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
50 entrevues avec des parents choisis au hasard participant à un « Programme de Sensibilisation à la Vie Familiale » et diverses études dont Dewey, Freire, Gloton, Gordon et Rogers.

Instruments :
Guide d’entretien non directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Un mouvement qui remet en question l’autorité-pouvoir dans les relations interpersonnelles exige qu’on apprenne à respecter les volontés d’appropriation ou d’accès aux ressources personnelles de chacun et aux ressources collectives du milieu qui se manifestent au sein de la famille, de l’école et de la société dans différentes institutions. Ce mouvement véhicule certaines valeurs: la participation, la collaboration, la gestion participative, l’autonomie, en représentent quelques-unes. Il nous situe dans cette présente recherche, face à quatre objectifs : Définir, Vivre, Contribuer au mouvement dans le milieu, contribuer au mouvement à l’école. [...] C’est donc face à ce mouvement et face à ce besoin de comprendre comment peut se développer un type nouveau de relation parent-enseignant que cette recherche a été entreprise. Il s’agissait d’une part de mesurer en continuité avec le mouvement en engageant une exploration qui démontrerait les liens qu’il est possible d’établir entre la famille, l’école et le milieu, dans la démarche qu’ils ont amorcée, chacun à leur manière, pour parvenir à concrétiser dans leurs gestes quotidiens un nouveau type de relation interpersonnelle et d’autre part de dégager des indices de cette démarche qui proposerait des directions à ceux qui, comme moi, veulent s’engager positivement, en évitant les tâtonnements périlleux, qui risquent de compromettre tout le projet. La méthodologie utilisée, présentée dans le deuxième chapitre, traduit ce souci de demeurer en continuité avec le mouvement. Ainsi j’ai effectué un follow-up d’un programme de sensibilisation, expérience que des parents ont vécue et qui a pour but d’améliorer la communication parent-enfant, en vivant moi-même une démarche auprès de cinquante parents participants. [...] Les hypothèses auxquelles nous conduisaient l’expérience vécue m’ont orientée vers certains auteurs comme Dewey, Freire, Gloton, Gordon, Rogers pour chercher à les comprendre. Une tentative d’image et une tentative de définition des éléments d’une relation de collaboration et des habiletés et des attitudes qui la favorisent est présentée dans le premier chapitre, afin que le lecteur comprenne les concepts utilisés tout au long de l’ouvrage. » (sommaire) Le quatrième chapitre présente les conclusions de cette exploration du point de vue de l’enseignant, des parents et du milieu.