Interactions entre l’individu en crise et sa famille

Interactions entre l’individu en crise et sa famille

Interactions entre l’individu en crise et sa famille

Interactions entre l’individu en crise et sa familles

| Ajouter

Référence bibliographique [9914]

Rainville, Suzanne. 1980. «Interactions entre l’individu en crise et sa famille». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente recherche vise à analyser plus particulièrement les conséquences d’une situation de crise provoquée par une colostomie, sur les interactions entre l’individu qui fait face à la difficulté et sa famille. » (p. v)

Questions/Hypothèses :
« Cette étude exploratoire démontre le rôle des interactions familiales lorsqu’un membre de la famille vit une situation de crise et les conséquences de cette situation sur les interactions familiales. » (p. iv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Quatre personnes ayant subi une colostomie

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Le premier chapitre propose un exposé théorique sur les interactions familiales habituelles dans une famille et lors d’une situation de crise. Des prévisions sont tirées de ce chapitre : les relations interpersonnelles entre l’individu en crise et sa famille influencent le déroulement de la crise et peuvent subir des changements suite à une crise. [...] Les principales conclusions de l’analyse se résument ainsi : plus les interactions familiales sont enchevêtrées, plus la famille sert de soutien si un de ses membres est en crise et plus l’intensité de la crise est diminuée. Les interactions familiales satisfaisantes avant la crise, s’intensifient suite à la crise, mais si ces interactions sont insatisfaisantes avant la crise, les membres de la famille maintiennent un état de statu quo après la crise. Les problèmes rencontrés suite à l’apparition d’une situation difficile dans la vie d’un individu ou d’un groupe d’individus ont donné lieu à un nombre considérable de recherches visant à comprendre les causes de ces événements et cherchant à définir des modèles de comportement spécifiques à ces situations. Quelques études ont analysé les conséquences de certaines situations difficiles, soit sur le milieu ou les individus qui vivent ces situations, soit sur l’entourage de ces individus. » (pp. iv-v)