Les familles parentales du territoire 6A : nombre et âge de leurs enfants

Les familles parentales du territoire 6A : nombre et âge de leurs enfants

Les familles parentales du territoire 6A : nombre et âge de leurs enfants

Les familles parentales du territoire 6A : nombre et âge de leurs enfantss

| Ajouter

Référence bibliographique [9847]

Mayer-Renaud, Micheline. 1981. Les familles parentales du territoire 6A : nombre et âge de leurs enfants. Coll. «Dossier population, document n° 6». Montréal: Centre des services sociaux du Montréal métropolitain.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Décrire la répartition des familles parentales du territoire 6A en fonction de deux caractéristiques: le nombre de leurs enfants et l’âge de ceux-ci. (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Statistiques du recensement de 1976 (Statistique Canada) : uniquement les familles comportant des enfants. Pour analyser le nombre d’enfants dans les familles, accès aux données concernant les familles avec enfants de tout âge et les familles comportant des enfants de 0 à 18 ans. Pour l’analyse de la distribution de l’âge des enfants, données concernant les familles de 0 à 24 ans (commande spéciale à Statistique Canada). (p. 5)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


L’analyse est présentée en deux étapes. D’abord, « La répartition des familles selon le nombre d’enfants de tout âge qu’elles comportent, dans les différentes unités territoriales retenues ». (p. 1) En deuxième lieu, « L’analyse se centre sur la répartition des familles selon le nombre d’enfants de 0 à 18 ans et se limite donc aux familles qui comportent des enfants de cette catégorie ». (p. 1) Dans chacune des étapes, la répartition des familles biparentales et des familles monoparentales est distinguée. Il ressort de l’analyse que : « Les familles monoparentales se distinguent toujours des familles biparentales en comportant, toutes proportions gardées, des enfants moins nombreux et plus âgés ». (p. 246) L’auteure indique également que : « La répartition des familles selon le nombre et l’âge de leurs enfants à l’intérieur des différentes unités territoriales suggère souvent l’idée d’une relation entre ces deux caractéristiques ». (p. 247) Enfin, l’auteure soulève une hypothèse : « Il est en effet possible que plusieurs familles de ce secteur soient parvenues à l’étape du cycle de vie familiale où les enfants quittent un à un le foyer. Si cette hypothèse était juste, on pourrait s’attendre à un rajeunissement du secteur: les parents se retrouvant dans un logement trop grand pourraient, à plus ou moins long terme, déménager et laisser la place à une jeune famille en croissance. Ce phénomène entraînant une évolution des caractéristiques démographiques du secteur, pourrait susciter une modification des types de services à la population. » (p. 248)