Garder chez soi les enfants des autres : profil des gardiennes reconnues par les agences des services de garde en milieu familial au Québec en 1982

Garder chez soi les enfants des autres : profil des gardiennes reconnues par les agences des services de garde en milieu familial au Québec en 1982

Garder chez soi les enfants des autres : profil des gardiennes reconnues par les agences des services de garde en milieu familial au Québec en 1982

Garder chez soi les enfants des autres : profil des gardiennes reconnues par les agences des services de garde en milieu familial au Québec en 1982s

| Ajouter

Référence bibliographique [9817]

Bouchard, Suzanne. 1982. Garder chez soi les enfants des autres : profil des gardiennes reconnues par les agences des services de garde en milieu familial au Québec en 1982. Coll. «coll. Études et recherches». Longueuil, Québec: Gouvernement du Québec, Office des services de garde à l’enfance, Service recherche et information.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente étude vise à combler une partie de cette lacune [en parlant du manque d’études sur le sujet au Québec] en présentant une description des caractéristiques des gardiennes oeuvrant à l’intérieur du réseau des services de garde en milieu familial supervisé du Québec, de leurs relations avec le personnel responsable des agences, des caractéristiques des enfants qu’elles reçoivent et des activités quotidiennes de ces derniers, des services qu’elles offrent, en plus de la garde de jour, de leurs relations avec les parents usagers du service et enfin des tarifs qu’elles demandent. » (pp. 6-7)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
122 gardiennes accréditées par une agence

Instruments :
Questionnaire d’enquête

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette étude vise à connaître les principales caractéristiques des services de garde en milieu familial au moment même où nous assistons à ses premiers développements. (p. 7) L’auteure aborde sept dimensions : les caractéristiques des gardiennes reconnues et de leur environnement social et physique (pp. 21-48); les relations gardiennes-agences (pp. 49-72); la clientèle (pp. 73-88); les activités avec les enfants (pp. 89-106); les dimensions du travail des gardiennes (pp. 107-132); la tarification des services de garde en milieu familial et les coûts afférents à ce service (pp. 133-144) et les relations des gardiennes avec les parents (pp. 145-154). Retenons que « Les données de la présente étude révèlent que les gardiennes sont attirées par les services qu’offre l’agence, à savoir, l’aide et le support du personnel de l’agence, le soutien des gardiennes assuré par les règlements de l’agence et par l’entente conclue avec les parents au sujet de la garde de leur(s) enfant(s), l’accès à un cours de formation et la facilitation du recrutement des enfants. » (p. 157)