Nous avons perdu la mémoire

Nous avons perdu la mémoire

Nous avons perdu la mémoire

Nous avons perdu la mémoires

| Ajouter

Référence bibliographique [9811]

Carisse, Colette. 1982. «Nous avons perdu la mémoire ». Critère, no 33, p. 159-180.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Expliquer comment le conflit des générations est davantage un phénomène urbain et l’expression des nouveaux instruits. (p. 163)

Questions/Hypothèses :
« [...] les relations parents-enfants sont différentes selon que la réussite familiale est basée sur le résultat d’un construit ou sur le revenu de l’emploi. » (p. 163)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Partant de son expérience de chercheuse et d’une implication récente dans le milieu rural, l’auteure suggère une lecture des transformations de la famille du début des années 1980. Rappelant le rôle joué par la génération de contestataires qui a remis en question les valeurs traditionnelles de la famille, elle explique « comment le conflit des générations est davantage un phénomène urbain et l’expression des nouveaux instruits. » (p. 163) « Que voulait-on éliminer? » (p. 168) Sous forme de réflexion critique, l’auteure aborde diverses thématiques qui ont suscité remise en question et éclatement des modèles en place au cours des années 1980 comme l’autoritarisme, le rôle du père et la conjugalité.