L’attachement des parents à leur nouveau-né suite à une naissance prématurée et à une séparation en période néonatale

L’attachement des parents à leur nouveau-né suite à une naissance prématurée et à une séparation en période néonatale

L’attachement des parents à leur nouveau-né suite à une naissance prématurée et à une séparation en période néonatale

L’attachement des parents à leur nouveau-né suite à une naissance prématurée et à une séparation en période néonatales

| Ajouter

Référence bibliographique [9716]

Lefebvre, Francine. 1983. «L’attachement des parents à leur nouveau-né suite à une naissance prématurée et à une séparation en période néonatale ». Santé Mentale au Québec, vol. XIII, no 2, p. 90-99.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Explorer comment s’établit la relation des parents avec leur nouveau-né prématuré ou malade lorsqu’ils en ont été séparés dès la naissance.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Cet article vise à explorer comment s’établit la relation des parents avec leur nouveau-né prématuré ou malade lorsqu’ils en ont été séparés dès la naissance. Il appert que la naissance prématurée et la séparation en période néonatale placent les parents dans une situation de stress émotionnel intense. Par ailleurs, ils sont confrontés au fait que leur nouveau-né soit peu équipé pour établir des contacts sociaux. Les capacités d’adaptation des parents sont ainsi sollicitées dans l’établissement du lien et des contacts avec le nouveau-né prématuré. Après un contact hésitant au début, les parents réagissent la plupart du temps en étant plus actifs envers leur nouveau-né prématuré qu’envers un nourisson à terme, peut-être afin de compenser pour les capacités d’interaction déficientes de leur bébé. Dans certaines conditions familiales et émotionnelles défavorables, les difficultés d’adaptation des parents peuvent causer des problèmes de maternage.