Étude de conditions écologiques de la qualité et de la cohésion des conduites de contrôle parental

Étude de conditions écologiques de la qualité et de la cohésion des conduites de contrôle parental

Étude de conditions écologiques de la qualité et de la cohésion des conduites de contrôle parental

Étude de conditions écologiques de la qualité et de la cohésion des conduites de contrôle parentals

| Ajouter

Référence bibliographique [9692]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Identifier les différents liens entre les conduites éducatives adoptées par les parents et certaines caractéristiques de la famille.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
28 familles - 56 parents - (16 d’un quartier socio-économiquement élevé et 12 d’un quartier socio-économiquement moins favorisé). L’âge moyen des parents est de 35-36 ans.

Instruments :
- La mesure du partage des tâches entre conjoints (MPEC);
- La mesure des conduites de contrôle parental (MCCP).

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette recherche a deux objectifs. Le premier est d’identifier les liens entre la qualité des conduites éducatives des parents et certaines conditions socio-démographiques et relationnelles présentes dans la famille. Le second contient deux volets soit : a) identifier la présence d’une cohésion éducative inter-parentale; b) mesurer la force de cette cohésion selon les conditions socio-démographiques et relationnelles présentes dans la famille. De plus, l’analyse tient compte de deux contextes d’intervention distincts. L’échantillon est constitué de 56 parents (28 couples) ayant au moins un enfant de 7 ou 8 ans. Ils font partie de deux groupes socio-économiques distincts, situés dans les zones extrêmes de la classe moyenne. La mesure des conduites de contrôle parental est effectuée à partir d’un questionnaire de mises en situations dans lequel on demande aux parents, par récognition de réponses, d’établir la fréquence relative d’utilisation des conduites. L’ensemble des résultats portant sur la qualité des conduites de contrôle parental, suggère que le quartier où vivent les parents est une condition associée à des variations dans le taux de conduites coercitives. De plus, les parents les plus éduqués ont tendance à conserver les mêmes conduites peu importe le contexte d’intervention alors que les parents moins éduqués modifient davantage leurs conduites selon les contextes. La qualité de la relation entre les conjoints mesurée dans le partage des tâches est aussi une condition associée à la qualité des conduites de contrôle parental. Les résultats indiquent aussi qu’il existe entre les parents une cohésion éducative, c’est-à-dire que leurs conduites sont co-reliées entre elles. De plus, la force de cette cohésion varie selon certaines conditions dans lesquelles vivent les parents.