L’effet de la structure familiale sur l’interaction parents-adolescent(e)s telle que perçue par l’adolescent(e)

L’effet de la structure familiale sur l’interaction parents-adolescent(e)s telle que perçue par l’adolescent(e)

L’effet de la structure familiale sur l’interaction parents-adolescent(e)s telle que perçue par l’adolescent(e)

L’effet de la structure familiale sur l’interaction parents-adolescent(e)s telle que perçue par l’adolescent(e)s

| Ajouter

Référence bibliographique [9658]

Gauthier, Daniel. 1984. «L’effet de la structure familiale sur l’interaction parents-adolescent(e)s telle que perçue par l’adolescent(e)». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, École de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Dégager, par le biais d’une comparaison avec des adolescents de familles bi-parentales, certaines des implications qu’entraîne, pour l’adolescent, le fait de vivre à l’intérieur d’une famille devenue monoparentale matricentrique suite à la séparation ou au divorce des parents.
- Comparer les perceptions qu’ont les adolescents de ces deux types de familles quant aux styles éducatifs de leurs parents.

2. Méthode


Échantillon / Matériau :
- Un premier échantillon de 508 sujets a collaboré au processus de validation de la version définitive du « Questionnaire de la communication parents-adolescents ». Les sujets proviennent de deux écoles de la région de Québec. 270 filles et 238 garçons sont répartis selon les niveaux de secondaire 3, 4 et 5. L’âge des sujets s’échelonne de 13 à 18 ans.
- Un deuxième échantillon a été tiré afin de constituer trois groupes. Le groupe 1 est composé de 345 adolescents dont les parents sont mariés et qui habitent avec leurs deux parents. Dans le groupe 2, on retrouve 27 adolescents dont les parents sont séparés et qui habitent avec leur mère. Le groupe 3 contient 40 adolescents dont les parents sont divorcés et qui habitent avec leur mère. L’âge des sujets s’échelonne de 13 à 17 ans.

Instruments :
- Questionnaire sur la communication parents-adolescents : une étude de validité a été effectuée auprès de 508 sujets.
- Questionnaire de perception des conduites éducatives des parents : la validité prédictive de cet instrument a été démontrée lors de deux études ( Adams et Jones, 1983).
- Questionnaire de la liberté développementale.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette étude consiste en une comparaison entre la perception qu’ont les adolescents de familles monoparentales matricentriques et la perception qu’ont les adolescents des familles dites intactes ou bi-parentales au sujet de leur vécu respectif. L’analyse des données recueillies a d’abord révélé que les adolescents du groupe monoparental, lorsque comparés à leurs pairs du groupe biparental, se percoivent comme plus autonomes au cours du processus de prise de décision. Cette comparaison révèle aussi que ces adolescents du groupe monoparental matricentrique percoivent leurs parents comme plus permissifs et rapportent avoir moins d’échanges avec leur père, situation dont ils semblent relativement insatisfaits. De plus, les adolescents du groupe monoparental rapportent subir plus de contraintes de la part de leur milieu, notamment des contraintes économiques.