Du silence des mères dans l’inceste père/fille

Du silence des mères dans l’inceste père/fille

Du silence des mères dans l’inceste père/fille

Du silence des mères dans l’inceste père/filles

| Ajouter

Référence bibliographique [9650]

Laurendeau, Lucille. 1984. «Du silence des mères dans l’inceste père/fille». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] nous interroger sur les facteurs qui induisent la mère au silence et sur sa co-responsabilité dans l’inceste père/fille; à partir de ses caractéristiques nous suivrons dans ses rôles de mère et d’épouse et mettrons en lumière l’influence du conditionnement qu’elle a subi comme femme. » (pp. 3-4)

Questions/Hypothèses :
« Quelles sont les caractéristiques de ces mères qui gardent le silence, quel rôle jouent-elles dans le couple et dans la famille, comment expliquer leur silence? » (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Il s’agira donc dans cette étude sur le silence des mères dans l’inceste pere/fille, de situer d’abord ce silence dans le contexte des autres silences complices. Nous chercherons à mettre en relief la personnalité de la mère par rapport à celle du père et celle de la fille, tout en soulignant la complémentarité de leur dynamique et les rapports de force établis en terme de relation de domination. À travers l’étude de ces caractéristiques et de ces dynamiques, par le recours aux témoignages rapportés par les différents auteurs, nous dégagerons des raisons susceptibles d’expliquer le silence des mères pour en arriver à relier leurs caractéristiques et leurs comportements à l’apprentissage de la condition féminine. » (pp. 4-5)