Cadre familial et délinquance

Cadre familial et délinquance

Cadre familial et délinquance

Cadre familial et délinquances

| Ajouter

Référence bibliographique [9646]

Lefrançois, Richard. 1984. «Cadre familial et délinquance ». Service Social, vol. 33, no 2-3, p. 171-185.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Relever certains obstacles à la recherche sur la délinquance tels les problèmes de détermination socio-culturelle dans le choix des thèmes et des problématiques de recherche, la contamination idéologique des concepts et les problèmes méthodologiques. Pour ensuite illustrer certaines dispositions qui induisent souvent à épouser des représentations erronées de la réalité sociale.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

3. Résumé


Dans cet article, l’auteur a retenu arbitrairement de traiter de la famille comme point d’ancrage de la discussion concernant la délinquance, afin de mieux focaliser l’attention et la réflexion. Cette présentation permet de retenir deux problèmes principaux affectant l’étude des mécanismes sociaux en cause dans l’explication de la déviance. D’un côté, en atomisant la réalité familiale en autant de problématiques distinctes, on s’est interdit, le plus souvent, de mettre en relation des variables appartenant à des paliers d’observations distincts, alors même que le champ familial ne peut être véritablement saisi que dans la dynamique complexe de son unité. L’étude de la dissociation ou de la socialisation commande des analyses longitudinales ou centrées sur le profil historico-bio-graphique des familles de délinquants, afin de mettre en lumière les éléments du contexte qui interviennent dans la genèse et le développement de la criminalité.