Innovation et pratiques d’intervention en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement : une recension d’écrits

Innovation et pratiques d’intervention en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement : une recension d’écrits

Innovation et pratiques d’intervention en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement : une recension d’écrits

Innovation et pratiques d’intervention en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement : une recension d’écritss

| Ajouter

Référence bibliographique [963]

Bélair, Sophie, Kalubi, Jena-Claude, Houde, Sylvie et Beauregard, France. 2010. «Innovation et pratiques d’intervention en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement : une recension d’écrits ». Revue francophone de la déficience intellectuelle, vol. 21, p. 30-39.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Les objectifs de la recherche, réalisée au courant de l’année 2008, consistaient d’abord à dresser un portrait des pratiques d’intervention professionnelle considérées comme innovantes, dans les champs spécifiques où travaillent les intervenants en DI/TED, en plus de comprendre les représentations de l’innovation et de la pratique. La recherche visait également à comprendre les représentations des intervenants, les finalités déclarées par ces derniers au regard de leur pratique, de leurs besoins et d’autres situations en émergence.» (p. 32)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’évolution des pratiques d’intervention auprès des usagers présentant une déficience intellectuelle (DI) ou des troubles envahissants du développement (TED) est marquée par la réorganisation des services, l’identification des voies pour améliorer la qualité d’aide et répondre aux besoins spécifiques de la personne, ainsi que la recherche des repères d’adaptation et d’innovation. [...] Les résultats montrent l’importance des préoccupations associées au domaine des troubles envahissants du développement, alors que le domaine de la déficience intellectuelle demeure, en général, sous représenté. Ces résultats suscitent aussi de nombreuses questions sur la nature des facteurs déterminant la reconnaissance des pratiques innovantes sur le terrain.» (p. 30) Cet article aborde la question de la famille à plusieurs reprises et particulièrement parce que «[l]es membres de la famille de la personne TED sont les personnes qui la connaissent le mieux. Ils sont détenteurs d’une expertise profitable à une collaboration avec les différents milieux de vie qu’elle fréquente. Il leur est donc nécessaire de recevoir de l’information et un soutien continu et adapté à leur réalité.» (p. 35)