Étude de la communication parents-adolescent-e par perception réciproque

Étude de la communication parents-adolescent-e par perception réciproque

Étude de la communication parents-adolescent-e par perception réciproque

Étude de la communication parents-adolescent-e par perception réciproques

| Ajouter

Référence bibliographique [9622]

Tétrault, Lucie. 1984. «Étude de la communication parents-adolescent-e par perception réciproque». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, École de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Mettre en relation les perceptions qu’ont les adolescents et leurs parents de leur communication réciproque afin d’identifier les affinités ou les divergences parents-adolescent-e dans la communication persuasive. Observer quel est le degré de synchronisme entre les comportements de délégation des parents et les conduites de recherche d’autonomie de l’adolescent-e de 12 à 18 ans.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
- 49 adolescents répartis en deux groupes selon l’âge. Le premier groupe est composé de 23 adolescent-e-s de 13 à 14 ans, soit 10 filles et 13 garçons. Le deuxième groupe comprend 27 adolescent-e-s de 16 à 17 ans, soit 19 filles et 8 garçons. Tous les répondants fréquentent l’école polyvalente de la Comission scolaire Régionale de Tilly. Les répondants de 13 et 14 ans sont en secondaire 2 et les répondants de 16 et 17 ans sont en secondaire 5.
- Les parents sont aussi répartis en deux groupes puisqu’ils sont « Pairés » à leur adolescent-e. Les parents du groupe des 13 -14 ans ont une moyenne d’âge de 41.6 ans. Le niveau de scolarité de ces parents est réparti comme suit : 39.1% de niveau universitaire, 13% au niveau collégial, 39,1% niveau secondaire et 6.5 % du primaire. Les parents du groupe des 16-17 ans ont en moyenne 47,6 ans. Les niveaux de scolarité se partagent ainsi: 40.7% d’universitaire, 37% du secondaire, 11% du niveau Cégep et également 11% du primaire.

Instruments :
Questionnaire sur la communication dans la triade familiale

Type de traitement des données
Analyse statistique

3. Résumé


La présente étude vise à mettre en relation les perceptions qu’ont les adolescent-e-s et leurs parents de leur communication réciproque. L’analyse des résulats révèle, entre autres, que l’intéraction parents-adolescent-e se différencie selon l’âge et le sexe de l’adolescent-e. Pour les plus jeunes ( 13-14 ans), les situations sont plus importantes pour les filles que les garçons, leur style de communication avec leurs parents est majoritairement bidirectionnel et les prises de décisions se font conjointement avec leurs parents. À 16-17 ans, les adolescent-e-s sont plus responsables et accordent plus d’importance aux situations vécues. Le style de communicatin, en vieillissant, se modifie surtout par rapport au père et la communication devient unidirectionelle ou absente selon le contexte. Les décisions se prennent de façon plus autonome à 16-17 ans.