L’évolution de la famille et ses conséquences sur les personnes âgées

L’évolution de la famille et ses conséquences sur les personnes âgées

L’évolution de la famille et ses conséquences sur les personnes âgées

L’évolution de la famille et ses conséquences sur les personnes âgéess

| Ajouter

Référence bibliographique [9607]

Bélanger, Jean-Pierre. 1985. «L’évolution de la famille et ses conséquences sur les personnes âgées». Dans La personne âgée et la famille , sous la dir. de Jacques Laforest et Khalid, Mohammed, p. 20-42. Acte du Colloque de l’Association québécoise de gérontologie tenu à Ste-Foy les 8-10 novembre 1984. Montréal: L’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences.

Fiche synthèse

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Quand on parle des relations qui peuvent exister entre les familles et leurs personnes âgées, on parle de deux niveaux de relation distincts : le niveau affectif et le niveau matériel. L’auteur propose d’observer l’aspect concret de la famille. Il remonte donc à la société traditionnelle, principalement rurale et agricole. Dans le modèle traditionnel, la famille est la seule responsable du bien-être de ses personnes âgées. Rendus à l’âge adulte, les enfants assuraient la sécurité financière et l’entretien de leurs parents âgés. Par la suite, l’auteur rapporte neuf chambardements attribués à l’avènement de l’industrialisation, dont l’émergence de la famille nucléaire, l’accroissement des revenus et la baisse de la natalité. Ces chambardements ont donc affecté les relations de la famille avec la personne âgée. Un portrait des familles de l’ère post-industrielle est ensuite dressé. Un facteur important qui conditionne les relations famille-personnes âgées est également souligné, soit la mobilité géographique des enfants. L’auteur termine en traitant des perspectives du rôle que la famille sera appelée à jouer à l’égard de ses personnes âgées dans l’avenir.