Autre regard sur les conséquences de l’inceste père-fille

Autre regard sur les conséquences de l’inceste père-fille

Autre regard sur les conséquences de l’inceste père-fille

Autre regard sur les conséquences de l’inceste père-filles

| Ajouter

Référence bibliographique [9574]

Gijseghem Van, Hubert. 1985. «Autre regard sur les conséquences de l’inceste père-fille ». Revue Canadienne de Psycho-Éducation, vol. 14, p. 138-145.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Examiner les deux tabous que représentent l’inceste et le meurtre
- Comprendre les conséquences de la transgression du tabou de l’inceste

Question/Hypothèse :
Aussi bien le meurtre que l’inceste réalisent radicalement le but de la pulsion de mort, c’est-à-dire, l’anéantissement, normalement indiqué ou contrebalancé par la pulsion de vie.

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


L’inceste réalise la pulsion de mort au même titre que le meurtre. Ces deux actes court-circuitent un développement potentiel de la vie et du désir, en mortifiant « avant l’heure». La victime d’inceste se distingue néamoins de la victime du meurtre en ce qu’elle peut mettre en place des dispositifs de survie. Ces dispositifs, toutefois, n’arrivent pas à effacer ce qui est arrivé. En effet, compte tenu de l’aspect morcelant de l’inceste, l’enfant, s’il veut survivre, se doit d’éviter de comprendre. Il le fera par l’un et/ou l’autre des dispositifs suivants: la répétition compulsive, la scotomisation ou l’aliénation de son corps et de sa sexualité, le maintien artificiel d’une sensation de complétude narcissique et finalement, l’établissement d’une causalité détérante.