Monoparentalité féminine et aide sociale. Étude monographique sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale et bénéficiaires de l’aide sociale

Monoparentalité féminine et aide sociale. Étude monographique sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale et bénéficiaires de l’aide sociale

Monoparentalité féminine et aide sociale. Étude monographique sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale et bénéficiaires de l’aide sociale

Monoparentalité féminine et aide sociale. Étude monographique sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale et bénéficiaires de l’aide sociales

| Ajouter

Référence bibliographique [9515]

Bellware, Jo-Ann et Charest, Diane. 1986. Monoparentalité féminine et aide sociale. Étude monographique sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale et bénéficiaires de l’aide sociale. Québec: Gouvernement du Québec, ministère de la Main-d’Oeuvre et de la Sécurité du Revenu, Service des politiques et de la recherche en sécurité du revenu.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Tracer un portrait le plus fidèle possible des familles monoparentales bénéficiant d’aide sociale (p. 3)
- « [...] décrire la situation des familles monoparentales plutôt que de vérifier des hypothèses » (p. 3)

Questions/Hypothèses :
« [...] on peut se demander si le programme actuel d’aide sociale répond bien aux besoins des familles monoparentales ou, à tout le moins, si des améliorations ne devraient pas être apportées au programme en fonction des problèmes particuliers vécus par cette catégorie de bénéficiaires. » (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
140 femmes responsables de famille monoparentale bénéficiant de l’aide sociale dans les villes de Montréal, Longueuil, Québec, Sherbrooke et Rimouski de même que dans les régions du Bas-St-Laurent, de la Mauricie et de l’Outaouais (122 ont participé à des entrevues de groupe et 18 à des entrevues individuelles)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« En entreprenant cette étude, nous voulions apporter un nouvel éclairage sur la situation des femmes responsables de famille monoparentale vivant de l’aide sociale. Nous avons donc consulté la plupart des écrits sur le sujet, analysé diverses statistiques et nous sommes parties, avec notre curiosité de chercheur, rencontrer des femmes de Rimouski, Québec, Sherbrooke, Montréal et Longueuil. Nous les avons donc interrogées sur leur vie familiale, leur situation financière, leur travail, leur formation et leur vie à l’aide sociale. Au terme de ce travail nous croyons avoir atteint notre objectif, du moins dans une large part. » (p. 137) « Peu importe le groupe d’âge, on constate que la grossesse est souvent associée à une fatalité. Chez les plus âgées, on fera référence aux valeurs sociales de l’époque, alors que chez les plus jeunes, il est fréquent qu’on parle d’accident qui n’en n’est pas un et ce, malgré l’existence de moyens contraceptifs plus accessibles aujourd’hui qu’il y a 20 ans. » (p. 138) « Un changement dans la situation familiale amène sept femmes sur dix à l’aide sociale. Une sur dix était déjà bénéficiaire avant la rupture et les autres le deviennent à la suite de la perte de leur emploi. » (pp. 138-139) « Quant à la répartition des responsabilités familiales, nos données nous amènent à être en accord avec cette auteure qui écrivait que les conséquences de la séparation sont que les hommes deviennent célibataires et que les femmes deviennent monoparentales. En effet, quatre femmes rencontrées sur dix nous ont dit que les pères ne voient plus ou n’ont jamais vu leurs enfants. Parmi ceux qui les fréquentent encore, il est assez difficile de déterminer la fréquence moyenne et la régularité des visites. Certains rencontrent l’enfant trois fois par année (à Pâques, Noël et pendant les vacances), d’autres visiteront l’enfant régulièrement deux heures par semaine. Nous avons observé que la régularité des visites peut aussi varier dans le temps: le père viendra souvent au début et espacera ses visites au fur et à mesure que le temps passe. » (pp. 139-140)