Maternité en mouvement -Les femmes, la reproduction et les hommes de science

Maternité en mouvement -Les femmes, la reproduction et les hommes de science

Maternité en mouvement -Les femmes, la reproduction et les hommes de science

Maternité en mouvement -Les femmes, la reproduction et les hommes de sciences

| Ajouter

Référence bibliographique [9489]

De Vilaine, Anne-Marie, Gavarini, Laurence et Le Coadic, Michèle. 1986. Maternité en mouvement -Les femmes, la reproduction et les hommes de science. Montréal: Éditions Saint-Martin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] ce livre rend compte par la diversité de ses approches du caractère essentiellement multidimentionnel de ce qu’on appelle la maternité et la reproduction. » (p. 12)

Questions/Hypothèses :
« En quoi la révolution biologique est-elle révolutionnaire pour les femmes? Est-ce que le moi-manipulateur masculin n’a pas trouvé une fois de plus l’occasion d’exercer son action sur la femme cobaye qui, après avoir été soumise à l’interdit d’avorter, puis à des stérilisations abusives ou accidentelles, est maintenant l’objet d’un acharnement procréatif? Les nouvelles technologies ne renforcent-elles pas un syndrome féminin de sur-adaptation à l’idéologie patriarcale qui définit le pouvoir d’enfanter comme une pathologie spécifique aux femmes, tout en considérant que leur justification première est de procréer? » (pp. 11-12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Constitué de témoignages sur de nouvelles pratiques de vie, d’analyses féministes de phénomèmes de société, de critiques et de remises en question des discours philosophiques, historiques et psychanalytiques sur la maternité, d’études sociologiques sur les interactions de la vie familiale et de la vie professionnelle et de témoignages de praticiennes de la maternité. » (pp. 12-13)

Type de traitement des données :
Réflexion critique, analyse de contenu

3. Résumé


« Le groupe Féminisme et Maternité, composé de onze femmes, à l’origine du colloque du même nom en janvier 1984 a travaillé sur ces questions et sur d’autres pendant l’année qui a précédé cette rencontre. » (p. 12) Dans cet ouvrage collectif six dimensions sont discutées : 1. Féminisme et maternité (pp. 17-44); 2. Mère-fille-mère : Ruptures et répétitions (pp. 45-76); 3. Maternité/paternité : La question du père (pp. 77-112); 4. L’enfant et/ou le travail, enfanter et/ou créer : refusons la schizophrénie (pp. 113-140); 5. Médecine-maternité-féminisme : La parturiente et les nouveaux maîtres de la fécondité (pp. 141-190); 6. Perspectives critiques -Le vieil Homme et la mère : L’égalité à corps perdu (pp. 191-236).