Les comportements suicidaires chez les cégépiens : la drogue et l’alcool doivent-ils être mis en cause?

Les comportements suicidaires chez les cégépiens : la drogue et l’alcool doivent-ils être mis en cause?

Les comportements suicidaires chez les cégépiens : la drogue et l’alcool doivent-ils être mis en cause?

Les comportements suicidaires chez les cégépiens : la drogue et l’alcool doivent-ils être mis en cause?s

| Ajouter

Référence bibliographique [9411]

Tousignant, Michel et Hanigan, Doris. 1986. «Les comportements suicidaires chez les cégépiens : la drogue et l’alcool doivent-ils être mis en cause?». Dans Qualité de vie et drogues. Place aux jeunes. XIVe colloque , p. 155-160. Chicoutimi, Québec: Édition Gaétan Morin.

Fiche synthèse

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
25 étudiants de cégeps

Instruments :
Entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les psychotropes peuvent être reliés de diverses façons à la dynamique suicidaire chez les jeunes. La première situation survient lorsque le jeune en abuse directement. Il est aussi possible que le jeune provienne d’une famille où l’un des parents ou même les deux sont affectés par un problème de toxicomanie. La troisième situation touche le jeune indirectement lorsqu’une personne aimée présente un problème d’abus. Même s’il n’y a pas lieu de conclure prématurément à un rapport direct entre alcool, drogues et suicide chez les jeunes, le dossier élaboré par cette recherche est déjà lourd de conséquences.