La relation amoureuse peut-elle survivre au choc d’une parentalité mieux partagée?

La relation amoureuse peut-elle survivre au choc d’une parentalité mieux partagée?

La relation amoureuse peut-elle survivre au choc d’une parentalité mieux partagée?

La relation amoureuse peut-elle survivre au choc d’une parentalité mieux partagée?s

| Ajouter

Référence bibliographique [9384]

Broué, Jacques. 1987. «La relation amoureuse peut-elle survivre au choc d’une parentalité mieux partagée?». Dans Un amour de père , sous la dir. de Collectif Coeur-Atout, p. 71-80. Montréal: Éditions Saint-Martin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


2. Méthode


Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les conditions objectives dans lesquelles s’exerce la parentalité se sont profondément modifiées. Ceci fait notamment en sorte que les rôles de père et de mère doivent s’adapter sous peine d’éclatement majeur. En effet, selon l’auteur, devenir parent ces années-ci signifie de plus en plus risquer une rupture. L’auteur nous présente donc les difficultés liées à l’attente d’un enfant et à l’après-naissance. Selon lui, ce n’est que lorsque le ’rodage’ de la fonction parentale semble bien assuré que le couple peut recommencer à vivre la relation amoureuse et à rétablir progressivement la communication qui assurera au couple de durer.