La prostitution des mineurs : construction d’un problème social

La prostitution des mineurs : construction d’un problème social

La prostitution des mineurs : construction d’un problème social

La prostitution des mineurs : construction d’un problème socials

| Ajouter

Référence bibliographique [9362]

Fahmi, Kamal, Dionne, Alice, Pector, Jacques et Tardif, Gilles. 1987. La prostitution des mineurs : construction d’un problème social. Montréal: Projet d’intervention auprès des mineur(e)s prostitué(e)s.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Tracer et reconstituer le processus de la construction d’un problème social à partir du phénomène de la prostitution des mineurs.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Indépendamment des réalités des jeunes de la rue, le problème social relatif au phénomène de la prostitution des mineurs est le travail de plusieurs acteurs sociaux, allant des ministres jusqu’aux bénévoles d’un groupe communautaire. Face à leur méconnaissance de ces réalités, les agents des instances officielles ont recours à l’action communautaire hors réseau par le biais de la concertation, afin d’obtenir un minimum d’information vitale pour le développement de leur discours. L’action communautaire hors-réseau au Québec se situe dans le cadre d’une nouvelle lutte anti-technocratique qui oppose les classes populaires à la nouvelle classe dirigeante de technocrates. Les agents de l’État, agissant seuls, englobent le phénomène en question sous le thème des « infractions sexuelles à l’égard des enfants », mélangeant les cartes et réduisant un phénomène social à un niveau strictement individuel.