Les besoins des parents d’enfants 0-5 ans atteints de maladie chronique

Les besoins des parents d’enfants 0-5 ans atteints de maladie chronique

Les besoins des parents d’enfants 0-5 ans atteints de maladie chronique

Les besoins des parents d’enfants 0-5 ans atteints de maladie chroniques

| Ajouter

Référence bibliographique [9333]

Jean, Martine. 1987. Les besoins des parents d’enfants 0-5 ans atteints de maladie chronique. Ste-Thèrèse-de-Blainville, Québec: Centre local de services comunautaires.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Présenter l’évaluation des besoins psychosociaux des parents aux prises avec des enfants âgés de 0-5 ans souffrant de maladie organique chronique.
- Obtenir des données statistiques concernant la clientèle cible au C.H. Ste-Justine.
- Recommander certaines solutions pour pallier aux ressources déficitaires dans le milieu.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Vingt-six familles (26 mères et 10 pères), vivant sur le territoire du C.L.S.C. Ste-Thérèse, aux prises avec un enfant atteint de maladie organique chronique physique qui reçoit des services du C.H. Ste-Justine. L’âge moyen des parents se situe à trentre-quatre ans et le niveau de scolarité varie entre douze et treize années d’études. Le revenu annuel moyen de ces familles est de 30 000$. L’âge des enfants malades varie entre 6 mois et 5 ans. La moyenne s’établit à 3 ans.

Instruments :
Entrevues semi-structurées individuelles. Le questionnaire utilisé, comme grille d’entrevue a été préalablement testé auprès de huit parents familiers avec la situation.

Type de traitement des données :
Analyse descriptive

3. Résumé


Cette étude vise à évaluer des besoins psychosociaux des parents aux prises avec des enfants âgés de 0-5 ans souffrant de maladie organique chronique. Pour ce faire, l’équipe de recherche a rencontré vingt-six familles vivant sur le territoire du C.L.S.C Ste-Thérèse et ayant un enfant atteint de maladie organique chronique physique. Pour cerner davantage la globalité du problème, les perceptions de certains intervenants cliniques ont été recueillies. Devant l’ensemble des résultats obtenus, l’auteure se rend à l’évidence que tous les parents d’enfants malades chroniques ressentent des besoins nettement identifiables, quel que soit le type de maladie dont souffre l’enfant. De même, il appert que l’amplitude du problème vient perturber la vie du couple et la cellule familiale dans son environnement.