Cellule familiale sans projet nataliste, motivations, perceptions et conséquences sociales : analyse selon les méthodologies systémiques de P. Checkland

Cellule familiale sans projet nataliste, motivations, perceptions et conséquences sociales : analyse selon les méthodologies systémiques de P. Checkland

Cellule familiale sans projet nataliste, motivations, perceptions et conséquences sociales : analyse selon les méthodologies systémiques de P. Checkland

Cellule familiale sans projet nataliste, motivations, perceptions et conséquences sociales : analyse selon les méthodologies systémiques de P. Checklands

| Ajouter

Référence bibliographique [9331]

Joly, Danielle. 1987. «Cellule familiale sans projet nataliste, motivations, perceptions et conséquences sociales : analyse selon les méthodologies systémiques de P. Checkland». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] explorer la formation de couple sans objectif nataliste en considérant la complexité des facteurs qui animent les individus et l’interaction des partenaires. » (résumé)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Système d’activités humaines de Peter Checkland

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« La théorie des systèmes permet d’aborder le fonctionnement d’un ensemble en laissant émerger une vision issue de l’interaction entre plusieurs perspectives. Il ne s’agit plus d’un consensus, mais d’une représentation dans la multiplicité. Nous adoptons également une méthodologie d’analyse pertinente, celle des systèmes d’activités humaines de Peter Checkland. Les sous-objectifs que nous privilégions à cette étape sont la facilitation de l’expression des perspectives des partenaires impliqués dans le projet non-nataliste, pour explorer la pertinence des méthodologies nouvelles préconisées; cela élimine toute prétention à un traitement exhaustif de notre thématique. Nous nous proposons de plus d’identifier les modèles interactifs et communicationnels privilégiés et d’explorer les impacts potentiels dans une perspective macroscopique. [...] Premièrement, nous regardons les faits dans la perspective du chercheur, deuxièmement, les faits dans la perspective du sujet et finalement, nous assistons à la naissance d’un nouveau chercheur, celui qui, en interaction avec le sujet, entreprend une démarche basée sur la production de modèles en perpétuel changement. Pour parvenir à cette étape, nous avons modélisé le processus de recherche entrepris avec la méthodologie de recherche systémique. Ainsi nous constatons que la recherche entreprise avec la méthodologie de recherche processuelle s’avère plus pertinente. De plus, cette démarche d’analyse permet l’approfondissement d’un modèle théorique basé sur l’approche holistique des systèmes ouverts et met en lumière une perspective nouvelle en tant que carrière professionnelle privilégiant une idéologie systémique. » (résumé)