Famille et sociabilité : pour une problématisation et une interprétation médiatique des phénomènes familiaux

Famille et sociabilité : pour une problématisation et une interprétation médiatique des phénomènes familiaux

Famille et sociabilité : pour une problématisation et une interprétation médiatique des phénomènes familiaux

Famille et sociabilité : pour une problématisation et une interprétation médiatique des phénomènes familiauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [9330]

Joyal, Alain. 1987. «Famille et sociabilité : pour une problématisation et une interprétation médiatique des phénomènes familiaux ». Sociologie et Sociétés, vol. 19, no 2, p. 145-153.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
À partir du débat actuel sur l’éclatement de la famille, on peut illustrer les confusions, les divers niveaux de description et d’interprétation de la famille contemporaine ainsi qu’expliquer, du moins partiellement, les incohérences des débats et de la perpétuation des interprétations divergentes.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La famille est généralement conçue, de façon implicite, comme un milieu de vie univoquement intégrateur et/ou comme un phénomène organiquement lié au contexte social global dans lequel il s’inscrit. Le débat sur l’éclatement réel ou illusoire de la famille, est ici pris comme un cas exemplaire des conséquences de ces insuffisances de problématisation de l’objet familial (ces conceptions implicites niant le caractère ambigu des phénomènes familiaux). Pour pallier à ces incohérences analytiques, l’auteur souligne que l’interprétation sociologique ne se réfère pas uniquement aux seules questions du rapport à établir entre la famille et le contexte social global ou entre les acteurs familiaux entre eux, encore faut-il que soit posée explicitement la question du rapport que la pratique sociologique entretient avec les pratiques sociales qu’elle étudie.