Le changement familial : aspects démographiques

Le changement familial : aspects démographiques

Le changement familial : aspects démographiques

Le changement familial : aspects démographiquess

| Ajouter

Référence bibliographique [9296]

Peron, Yves, Lapierre-Adamcyk, Evelyne et Morissette, Denis. 1987. «Le changement familial : aspects démographiques ». Recherches Sociographiques, vol. XXVIII, no 2-3, p. 317-340.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Expliquer en quoi l’union libre devient populaire au tournant des années 1980

Questions/Hypothèses :
Les auteurs-es montrent comment le changement familial résulte de changements démographiques contribuant à « l’affaiblissement des liens personnels qui structuraient l’ancien tissu social. » (p. 317)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Recensement du Canada de 1971 et de 1981

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« L’effondrement de la fécondité québécoise qui s’enclenche au milieu des années 1960, s’accentue chez les cohortes des années 1970, où se manifeste l’attraction irrésistible de la famille de deux enfants. Au tournant des années 1980, la probabilité d’avoir un premier enfant est la seule à résister à la baisse généralisée des indices d’agrandissement des familles. Le mariage a aussi perdu de sa popularité, sans devenir anachronique; dans la majorité des cas, l’union libre retarde le mariage sans l’empêcher. Les ruptures d’union, qui font de plus en plus partie de l’horizon du mariage, jouent contre la fécondité et favorisent le départ précoce des enfants. Ces changements observés dans le comportement démographique des familles sont autant de signes de l’affaiblissement des liens personnels qui structuraient l’ancien tissu social. » (p. 317)