Les latino-américains au Québec : portrait des familles de Côte-des-Neiges

Les latino-américains au Québec : portrait des familles de Côte-des-Neiges

Les latino-américains au Québec : portrait des familles de Côte-des-Neiges

Les latino-américains au Québec : portrait des familles de Côte-des-Neigess

| Ajouter

Référence bibliographique [9259]

Beaulieu, Agnès et Concha, Maria-Elena. 1988. Les latino-américains au Québec : portrait des familles de Côte-des-Neiges. Montréal: CLSC Côtes-des-Neiges, Association des immigrants latino-américains de Côte-des-Neiges.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Le CLSC Côte-des-Neiges et l’Association des immigrants latino-américains de Côte-des-Neiges ont mis sur pied un projet de recherche afin de connaître davantage les caractéristiques de cette population. (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Statistiques d’admission des immigrants tenues par le ministère de l’Immigration du Québec et le ministère des Communautés Culturelles et de l’Immigration;
- Recensement de 1986;
- Projet « Culture et grossesse » de l’Hôpital Sainte-Justine;
- Entrevues semi-structurées de 13 personnes.

Type de traitement des données :
Analyse statistique, analyse descriptive

3. Résumé


La première section présente un tableau socio-démographique de la population latino-américaine du Québec. La deuxième section vise à connaître les caractéristiques de la population latino-américaine résidant dans Côte-des-Neiges. La dernière section décrit certaines difficultés vécues par les familles latino-américaines de Côte-des-Neiges.
De façon générale, il ressort que la population latino-américaine est jeune et se compose de personnes actives sur le marché du travail. Toutefois : « La majorité des Latino-Américains se retrouvaient dans les enclaves ethniques qui sont les secteurs précaires et mal payés de l’économie ». (p. 128) La situation des femmes est mauvaise : elles sont isolées, démunies et n’ont pas de réseau de support. (p. 128) Les auteures recommandent de mettre sur pied des mesures de soutien facilitant l’insertion sur le marché du travail. De plus, les familles vivent dans des situations financières précaires. (p. 129)