L’intervention précoce contre les difficultés d’adaptation scolaires et sociales, dans les milieux défavorisés : implication des parents dans les programmes d’éducation préscolaire nord-américains

L’intervention précoce contre les difficultés d’adaptation scolaires et sociales, dans les milieux défavorisés : implication des parents dans les programmes d’éducation préscolaire nord-américains

L’intervention précoce contre les difficultés d’adaptation scolaires et sociales, dans les milieux défavorisés : implication des parents dans les programmes d’éducation préscolaire nord-américains

L’intervention précoce contre les difficultés d’adaptation scolaires et sociales, dans les milieux défavorisés : implication des parents dans les programmes d’éducation préscolaire nord-américainss

| Ajouter

Référence bibliographique [9243]

Boutin, Gérald. 1988. «L’intervention précoce contre les difficultés d’adaptation scolaires et sociales, dans les milieux défavorisés : implication des parents dans les programmes d’éducation préscolaire nord-américains». Dans Éducation familiale - Un panorama des recherches internationales , sous la dir. de Paul Durning, p. 75-92. Vigueux, France: Éditions Matrice.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Préciser la place qu’occupe la participation des parents dans le cadre des programmes d’intervention précoce, qu’ils soient de type préventif ou curatif.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Trop souvent, on a tendance à présenter l’intervention auprès de la petite enfance comme si elle était complètement indépendante de l’action parentale. Pourtant, si on regarde de près, il s’agit bien là de deux réalités indissociables : les attitudes et les pratiques éducatives des parents jouent un rôle considérable dans la préparation à la vie scolaire. Cet article vise justement à préciser la place qu’occupe la participation des parents dans le cadre des programmes d’intervention précoce, qu’ils soient de type préventif ou curatif. Dans un premier lieu, l’auteur tente de situer la problématique de l’intervention précoce dans le cadre beaucoup plus vaste de l’éducation préscolaire et des services généraux à la petite enfance. Dans un deuxième temps, il traite de façon plus spécifique de la participation des parents aux programmes d’éducation familiale. Enfin, en dernier lieu, quelques limites méthodologiques des recherches étudiées sont présentées.