En matière de violence conjugale : bilan de la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental 2004-2009

En matière de violence conjugale : bilan de la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental 2004-2009

En matière de violence conjugale : bilan de la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental 2004-2009

En matière de violence conjugale : bilan de la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental 2004-2009s

| Ajouter

Référence bibliographique [91]

Québec. Secrétariat à la condition féminine du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. 2011. En matière de violence conjugale : bilan de la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental 2004-2009. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent bilan fait état de la mise en œuvre des engagements inscrits au Plan d’action gouvernemental 2004-2009 en matière de violence conjugale, et ce, pour la période comprise entre décembre 2004 et décembre 2010.» (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Ce rapport revient sur les soixante-douze mesures proposées par cette politique. «Les résultats dont nous faisons état dans le présent bilan permettent d’affirmer que les progrès réalisés au Québec pour prévenir, dépister et contrer la violence conjugale sont importants. Les sommes investies dans le cadre du plan d’action gouvernemental pouvant être identifiées, totalisant plus de 90 M$ en cinq ans […]. Sur le plan des réalisations majeures, […] soulignons particulièrement le rehaussement du financement des centres de femmes et des maisons d’hébergement pour femmes vivant de la violence conjugale. Les effets de cette augmentation du financement sont structurants non seulement pour les maisons d’hébergement, mais surtout pour les femmes violentées et leurs enfants qui peuvent désormais bénéficier d’une meilleure accessibilité, continuité et qualité de services, et cela, dans l’ensemble des régions du Québec. La mise en œuvre et la diffusion des différentes phases de la Campagne gouvernementale de sensibilisation à la violence conjugale sont aussi une réussite. […] Par ailleurs, même si on ne peut attribuer ce phénomène uniquement aux effets de cette campagne de sensibilisation, on peut tout de même constater que le nombre d’homicides commis dans un contexte de violence conjugale a légèrement diminué […]. Aussi, il faut souligner l’importance accordée à la mise en œuvre des actions visant le développement chez les intervenantes et les intervenants d’habiletés en matière d’identification précoce de la violence conjugale et d’intervention auprès des victimes et des enfants exposés […].» (p. 66)