Une deuxième maison pour l’amour : l’histoire d’une famille recomposée

Une deuxième maison pour l’amour : l’histoire d’une famille recomposée

Une deuxième maison pour l’amour : l’histoire d’une famille recomposée

Une deuxième maison pour l’amour : l’histoire d’une famille recomposées

| Ajouter

Référence bibliographique [9067]

Germain, Diane. 1989. Une deuxième maison pour l’amour : l’histoire d’une famille recomposée. Montréal: Éditions Libre expression.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Montrer la réalité d’une famille recomposée à travers le regard de la nouvelle conjointe.

Questions/Hypothèses :
« À quoi peut-on s’attendre lorsqu’on est le nouveau partenaire qui pénètre l’intimité d’une famille qui possède déjà son histoire, ses souvenirs? Comment peuvent réagir les enfants lorsque leurs parents s’unissent à de nouveaux conjoints? Comment chacun peut-il arriver à occuper la place qui lui revient dans cette nouvelle dynamique familiale qui inclut un couple, des ex-conjoints, les enfants de l’autre et les siens? » (couverture)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Expérience personnelle de l’auteure et confidences de parents séparés ou divorcés recueillies pendant deux ans dans le cadre de l’animation de groupes de soutien.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Diane Germain nous raconte son histoire et, alliant ses expériences personnelles et professionnelles, elle nous permet de partager les défis et les joies qui attendent tous les membres de ces familles qui se font de plus en plus nombreuses. [...] Diane Germain n’a rien voulu passer sous silence: elle évoque aussi bien les peurs, les doutes, les difficultés de sa quête que les moments de bonheur et d’harmonie qui viennent confirmer que c’est dans nos coeurs que se loge la maison de l’amour. Si ce livre n’apporte pas de formule miracle aux difficultés que soulève parfois le fait d’être une famille recomposée, il nous permet par contre de suivre pas à pas la construction d’une deuxième maison pour l’amour. »(couverture)