L’implication des parents au niveau du programme de réadaptation de leur enfant présentant une déficience motrice

L’implication des parents au niveau du programme de réadaptation de leur enfant présentant une déficience motrice

L’implication des parents au niveau du programme de réadaptation de leur enfant présentant une déficience motrice

L’implication des parents au niveau du programme de réadaptation de leur enfant présentant une déficience motrices

| Ajouter

Référence bibliographique [8958]

Beaupré, Pauline et Tremblay, Claire. 1990. L’implication des parents au niveau du programme de réadaptation de leur enfant présentant une déficience motrice. Québec: Centre Cardinal Villeneuve [Conseil québécois de la recherche sociale].

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Faire le point sur la situation vécue, sur les attentes en termes de participation parentale, sur les facteurs influençant la participation et sur les moyens pouvant favoriser l’implication parentale tels que perçus par les parents, les intervenants et les gestionnaires du Centre Cardinal-villeneuve.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- 78 parents d’enfants âgés de 0 à 10 ans recevant des services du Centre Cardinal-Villeneuve, sélectionnés au hasard. Les sujets sont tous francophones.
- 25 intervenants et les 12 gestionnaires.

Instruments :
Questionnaire-maison

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


La présente recherche porte sur un sujet controversé, soit la participation des parents au programme de réadaptation de leur enfant. Elle vise à faire le point sur la situation vécue, sur les attentes en terme de participation parentale, sur les facteurs influençant la participation et sur les moyens pouvant favoriser l’implication parentale tels que perçus par les parents, par les intervenants et par les gestionnaires du Centre Cardinal-Villeneuve. Selon les résultats de l’étude, les trois groupes de répondants (les parents, les intervenants et les gestionnaires) n’ont pas la même perception de l’implication actuelle des parents. Les priorités varient d’un groupe à l’autre. Les administrateurs et les professionnels mettent surtout l’accent sur l’importance de soins de base alors que les parents se préoccupent davantage de la participation de l’enfant à la vie quotidienne. Les points de vue se rejoignent davantage en ce qui concerne l’implication souhaitée, bien qu’il existe certaines divergences dans les modalités d’application.