Hommes immigrants : entre difficultés d’acculturation et possibilités de changement

Hommes immigrants : entre difficultés d’acculturation et possibilités de changement

Hommes immigrants : entre difficultés d’acculturation et possibilités de changement

Hommes immigrants : entre difficultés d’acculturation et possibilités de changements

| Ajouter

Référence bibliographique [895]

Brodeur, Normand et Barré, Marc-Antoine. 2010. «Hommes immigrants : entre difficultés d’acculturation et possibilités de changement». Dans Regards sur les hommes et les masculinités , sous la dir. de J-M. Deslauriers, Tremblay, G., Genest-Dufault, S. et Blanchette, D., p. 263-279. Québec: Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent chapitre vise à présenter au lecteur les problématiques vécues par les hommes immigrants. » (p. 264)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Après avoir présenté un certain nombre de considérations générales liées à l’immigration et au processus d’acculturation et caractériser l’expérience migratoire des hommes immigrants, les auteurs en déduisent que « [...] le parcours des hommes immigrants comporte des particularités et qu’il est digne d’attention de la part des chercheurs, des intervenants sociaux et de ceux qui conçoivent et gèrent les politiques d’immigration. Nous souhaitons que l’expérience vécue par les immigrants soit de plus en plus abordée dans une perspective de genre qui tienne aussi compte des épreuves que doivent traverser de nombreux hommes venus d’ailleurs. La réflexion reste à poursuivre non seulement sur les vicissitudes de leur existence, mais aussi sur les forces et les conditions qui leur permettent de s’ajuster aux demandes de leur nouvel environnement, de contribuer au développement de la société d’accueil et de surmonter le stress d’acculturation auquel ils sont soumis. » (p. 275) Ce document peut intéresser les chercheurs qui travaillent sur la famille au Québec puisque les auteurs abordent la transformation des rôles familiaux suite à l’immigration.