Ces femmes qui n’en veulent pas : enquête sur la non-maternité volontaire au Québec

Ces femmes qui n’en veulent pas : enquête sur la non-maternité volontaire au Québec

Ces femmes qui n’en veulent pas : enquête sur la non-maternité volontaire au Québec

Ces femmes qui n’en veulent pas : enquête sur la non-maternité volontaire au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [8945]

Carmel, Marlène. 1990. Ces femmes qui n’en veulent pas : enquête sur la non-maternité volontaire au Québec. Montréal: Éditions Saint-Martin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Mettre à jour les éléments essentiels du processus conduisant à la décision de ne pas avoir d’enfant.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
391 femmes volontairement sans enfants: âgées majoritairement de moins de 35 ans.

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse descriptive, analyse de contenu

3. Résumé


70% des femmes de l’échantillon ont songé à ne pas devenir mère avant l’âge de 25 ans, et 75% d’entres elles ont pris une décision autour de la trentaine. La période de réflexion dure en moyenne 5 ans. En ce qui a trait à la manière dont ces femmes ont fait leur choix, 9 sur 10 ont pris la décision seule, et la moitié avant le début d’une relation amoureuse significative. Les proches sont rarement indifférents face à une telle décision et des tensions peuvent rapidement naître au sein du couple, de la famille élargie ou de la belle-famille. Dans l’ensemble, ces femmes sont à l’aise avec leur décision et perçoivent peu de désavantages à ne pas avoir d’enfant. Le désir de non-maternité est en partie amené par les expériences vécues dans la famille, la présence de projets personnels ou professionnels, la nature de la relation amoureuse, la situation économique personnelle, et plus largement, par les conditions de vie dévolues aux femmes et aux mères dans notre société. Plusieurs femmes ont tout simplement opté pour un style de vie où elles peuvent s’inventer autrement et ainsi préserver une autonomie chèrement gagnée.