Les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de transformer l’organisation du travail. Analyse de trois expériences québécoises

Les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de transformer l’organisation du travail. Analyse de trois expériences québécoises

Les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de transformer l’organisation du travail. Analyse de trois expériences québécoises

Les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de transformer l’organisation du travail. Analyse de trois expériences québécoisess

| Ajouter

Référence bibliographique [8909]

Duval, Michelle. 1990. «Les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de transformer l’organisation du travail. Analyse de trois expériences québécoises». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de Science Politique.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Aspirant à une transformation de l’organisation du travail pour que les parents puissent concilier sereinement emploi et soins aux enfants, nous visions par notre recherche, à identifier les obstacles posés par le monde du travail à la reconnaissance de la fonction parentale des travailleuses-eurs et à cerner les conditions favorables à la mobilisation collective de ces dernières-ers autour d’une telle transformation de leur organisation de travail. » (p. 6)

Questions/Hypothèses :
« [...]quelles sont les conditions de la mobilisation politique des mères-travailleuses? [...] Comment une situation vécue individuellement par l’ensemble, à savoir les difficultés à concilier maternité et travail salarié, franchit-elle le seuil du cas individuel pour devenir une objet de mobilisation collective? » (p. 3)

2-Méthode:

Échantillon/Matériau :
- Études d’expériences tentées dans 3 types de milieux de travail : l’Association du Jeune Barreau de Montréal, le Comité de la condition des femmes de la Centrale de l’Enseignement du Québec et les travailleuses de 3 maisons d’hébergements pour femmes violentées
- Rencontres au printemps 89 de 14 personnes (dont 2 hommes de l’AJBM)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif pour entrevues de 1 à 3 heures

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Pour être en mesure de formuler des hypothèses quant aux conditions d’émergence d’une [mobilisation politique des mères-travailleuses en vue de modifier l’organisation du travail], il importait au préalable d’identifier les enjeux liés autant à la reconnaissance de la fonction maternelle des travailleuses par l’organisation du travail qu’à la mobilisation de ces dernières autour de cette question. [...] Dans un premier chapitre, nous examinerons la situation des mères en emploi, situerons la problématique, présenterons le cadre théorique de la dialectique de la reproduction, et définirons les enjeux posés par la reconnaissance de la fonction maternelle au sein du monde de la production. Le deuxième chapitre traitera plus spécifiquement de la mobilisation politique des mères en emploi : problématique, théorie de l’exercice du politique, et nous formulerons quatre hypothèses de recherche. Dans un troisième chapitre, nous présenterons notre méthodologie de recherche : choix des terrains, cueillette des données. En deuxième partie, nous analyserons trois expériences faites au Québec par des travailleuses-eurs pour transformer l’organisation de leur milieu de travail afin de faciliter la conciliation des responsabilités parentales et professionnelles [(l’Association du Jeune Barreau de Montréal, le Comité de la condition des femmes de la Centrale de l’Enseignement du Québec et les travailleuses de 3 maisons d’hébergements pour femmes violentées)]. » (pp. 4-5)