L’aide par les proches : mythes et réalités. Revue de littérature et réflexions sur les personnes âgées en perte d’autonomie, leurs aidants et aidantes naturels et le lien avec les services formels

L’aide par les proches : mythes et réalités. Revue de littérature et réflexions sur les personnes âgées en perte d’autonomie, leurs aidants et aidantes naturels et le lien avec les services formels

L’aide par les proches : mythes et réalités. Revue de littérature et réflexions sur les personnes âgées en perte d’autonomie, leurs aidants et aidantes naturels et le lien avec les services formels

L’aide par les proches : mythes et réalités. Revue de littérature et réflexions sur les personnes âgées en perte d’autonomie, leurs aidants et aidantes naturels et le lien avec les services formelss

| Ajouter

Référence bibliographique [8901]

Garant, Louise et Bolduc, Mario. 1990. L’aide par les proches : mythes et réalités. Revue de littérature et réflexions sur les personnes âgées en perte d’autonomie, leurs aidants et aidantes naturels et le lien avec les services formels. Québec: Gouvernement du Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] assurer une plus large diffusion des connaissances acquises sur le phénomène de l’aide par les proches, de fournir un outil de référence aux personnes concernées, d’explorer quelques questions moins documentées, de faire le lien entre ces connaissances et les orientations et pratiques de nos politiques et programmes et enfin d’identifier des pistes d’action et de recherches pour arriver à une meilleure collaboration entre les personnes âgées, les familles et l’État. » (p. iii)

Questions/Hypothèses :
« Quels sont les facteurs fondamentaux qui font que les membres d’une famille répondent ou non aux besoins de leurs proches? » (p. vi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Cette revue de littérature et ces réflexions s’inscrivent dans le cadre d’un programme d’évaluation entrepris depuis 1988 à la direction de l’Évaluation du ministère de la Santé et des Services sociaux portant sur le processus de réponse aux besoins de longue durée des personnes âgées. Le programme a pour buts de mieux comprendre les facteurs qui influencent les décisions d’allocation de services et d’orientation des personnes âgées vers les diverses ressources et d’identifier des moyens efficients d’améliorer notre réponse aux besoins en termes de qualité de vie pour ces personnes et leurs proches. » (p. iii) Les auteurs-es tracent un portrait des aidants naturels (p. v), discutent des motivations des proches, de l’aide par les proches et les abus envers les personnes âgées (pp. vi-vii), présentent les aidants naturels et l’aide formelle (p. vii-x). Ils abordent, sous cette dimension, « [...] des modèles théoriques de relations entre les aidants naturels et les organisations offrant des services formels. » (p. vii) Enfin les auteurs-es proposent des pistes d’action et de recherche. Ils suggèrent, notamment, « [...] de poser des actions pour diminuer le recours à l’aide des proches, d’une part, en minimisant les incapacités par les mesures de réadaptation appropriées et, d’autre part, en diminuant les obstacles aux activités de la vie quotidienne par une approche multisectorielle » (p. x); d’effectuer des « études prospectives sur le sens et l’importance des impacts de facteurs démographiques et de courants sociaux sur les besoins de services des futures personnes âgées et sur l’offre de soutien par les proches (p. xi); d’élaborer des « recherches sur la nature et l’importance relative des facteurs qiu influencent le vécu et le comportement des personnes. L’utilisation de devis de recherche plus rigoureux (approche longitudinale avec groupes contrôles) devrait permettre d’aller plus loin sur ces aspects. » (p. xii)