''Jusqu’à ce que la mort nous sépare'' : Le destin des femmes et des hommes mariés au Saguenay avant 1930

''Jusqu’à ce que la mort nous sépare'' : Le destin des femmes et des hommes mariés au Saguenay avant 1930

''Jusqu’à ce que la mort nous sépare'' : Le destin des femmes et des hommes mariés au Saguenay avant 1930

''Jusqu’à ce que la mort nous sépare'' : Le destin des femmes et des hommes mariés au Saguenay avant 1930s

| Ajouter

Référence bibliographique [8898]

Gauvreau, Danielle et Bourque, Mario. 1990. «''Jusqu’à ce que la mort nous sépare'' : Le destin des femmes et des hommes mariés au Saguenay avant 1930 ». Canadian Historical Review, vol. LXXI, no 4, p. 441-461.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Analyser les solidarités familiales « liées au sexe, dont l’existence est évidente dans la formation des couples. » (p. 442)

Questions/Hypothèses :
« En effet, au-delà du rapport affectif qui s’établit entre les conjoints [...], le mariage vient sanctionner une association économique, un partenariat où les rôles sont socialement déjà bien définis. » (p. 442)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Registres paroisiaux 1838 et 1971 dans les paroisses saguenayennes

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Dans des sociétés comme la nôtre où la quasi-totalité des naissances s’est historiquement produite au sein des mariages, la formation des couples apparaît comme un mécanisme essentiel du renouvellement des populations. Il découle de cela que le maintien du couple à travers le temps et la constitution de la descendance au sein des familles constituent les deux éléments fondamentaux de tout processus de reproduction familiale. Il en découle aussi que tout accident dans la vie des couples vient compromettre le succès de cette reproduction. On saisit alors tout l’intérêt qu’il y a à étudier les modalités de formation et de rupture des unions, particulièrement pour les sociétés du passé qui connaissaient un régime de mortalité élevé qui n’épargnait pas les jeunes. C’est là l’objectif de ce travail qui concerne les familles formées au Saguenay avant 1930. » (p. 441)