L’actualisation d’un modèle de collaboration avec les familles d’enfants handicapés

L’actualisation d’un modèle de collaboration avec les familles d’enfants handicapés

L’actualisation d’un modèle de collaboration avec les familles d’enfants handicapés

L’actualisation d’un modèle de collaboration avec les familles d’enfants handicapéss

| Ajouter

Référence bibliographique [8867]

Lavigueur, Suzanne et Laurendeau, Richard. 1990. «L’actualisation d’un modèle de collaboration avec les familles d’enfants handicapés». Dans Éducation familiale et intervention précoce , sous la dir. de Stéphanie Dansereau, Terrisse, Bernard et Bouchard, Jean-Marie, p. 376-390. Montréal: Éditions Agence d’Arc.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Explorer les modalités et conditions qui favorisent une collaboration maximale entre l’éducateur et le réseau de support naturel de la personne en difficulté, en mettant à profit l’expertise propre à chacun des intervenants.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Interventions auprès de 4 enfants multi-handicapés.

Instruments :
- Questionnaire pour mesurer le coefficient de collaboration
- Journal de bord pour la codification des opérations décrivant l’intervention
- Questionnaire d’évaluation de l’intervention
- Parental Attitude Research Instrument (Schaefer et Bell, 1958; deMan, Balkou et Vobechy, 1985)
- Family Environmental Scale (Moos, 1986).

Type de traitement des données :
Analyse descriptive

3. Résumé


Le projet vise à explorer les modalités et conditions qui favorisent une collaboration maximale entre l’éducateur et le réseau de support naturel de la personne en difficulté, mettant à profit l’expertise propre à chacun des intervenants (éducateur et intervenants naturels). De nature exploratoire, la recherche étudie l’intervention auprès de 4 enfants multi-handicapés dans le contexte du milieu familial. Les résultats suggèrent que les dyades éducatrice-mère qui montrent un coefficient de collaboration élevé s’orientent vers des opérations de type moins directif et qu’un rôle progressivement plus important est accordé aux intervenants naturels (mère, fratrie, père) d’abord comme cibles, puis comme acteurs de l’intervention décrite.