Étude des interactions mère-nourrisson et des modes d’éducation du bébé chez deux populations immigrantes de Montréal

Étude des interactions mère-nourrisson et des modes d’éducation du bébé chez deux populations immigrantes de Montréal

Étude des interactions mère-nourrisson et des modes d’éducation du bébé chez deux populations immigrantes de Montréal

Étude des interactions mère-nourrisson et des modes d’éducation du bébé chez deux populations immigrantes de Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [8850]

Malcuit, Gérard et Pomerleau, Andrée. 1990. Étude des interactions mère-nourrisson et des modes d’éducation du bébé chez deux populations immigrantes de Montréal. Rapport de recherche présenté au Conseil québécois de la recherche sociale. Montréal: Gouvernement du québec, Conseil québécois de la recherche sociale, Université du Québec à Montréal, Laboratoire d’étude du nourisson.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
-Cerner les éléments de l’environnement susceptibles de favoriser le développement du bébé.
-Évaluer la variété dans trois groupes culturels montréalais des croyances parentales relatives à l’éducation, les grilles implicites de référence pour juger des besoins de l’enfant, les pratiques éducatives et l’aménagement du cadre de vie et les styles interactifs des mères avec leurs bébés.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Un total de 109 mères (38 haïtiennes, 45 québécoises, 26 vietnamiennes) et leurs nourrissons participent à l’étude. La cueillettte des données s’effectue à trois âges différents des bébés (3 mois, 6 mois et 9 mois). Les mères sont recrutées à partir des fichiers des naissances du Bureau de la statistique du Québec et du Conseil de la santé et des services sociaux de la région du Montréal métropolitain, puis contactées par téléphone.
- Groupe québécois :
Le groupe québécois est composé en totalité de Québécois francophones, de religion catholique. Les mères ont entre 21 et 33 ans (M=25,9 ans) avec une scolarité variant de 9 à 13 ans (M=11,6 ans). Les pères ont entre 21 et 37 ans; ils sont plus jeunes que ceux des deux autres groupes. Leur scolarité varie de 8 à 18 ans. Le revenu familial annuel se situe surtout (à 64, 4%) dans la strate $20 000 à $40 000.
- Groupe haïtien :
Toutes les familles sont créolophones et francophones. L’âge moyen des mères est de 26, 4 ans (étendue de 20 à 33 ans), leur scolarité moyenne est de 11,1 ans (étendue de 6 à 15 ans). Les pères sont âgés en moyenne de 31 ans (étendue de 22 à 42 ans). Leur scolarité moyenne est de 11,8 ans. Le groupe haïtien serait le moins fortuné : 76% des familles de l’échantillon ont un revenu inférieur à 20 000$ par année.
Groupe vietnamien :
La langue maternelle des mères est le vietnamien, elles maîtrisent faiblement le français et l’anglais. Les mères vietnamiennes sont les plus âgées (M=29,5 ans; étendue de 21 à 39 ans). Leur scolarité moyenne est de 12, 3 ans. L’âge moyen des pères est de 32,4 ans et leur scolarité moyenne est de 12,4 ans. Le revenu familial moyen du groupe vietnamien peut se comparer à celui des québécois, on retrouve par contre une plus grande proportion de revenus annuels inférieurs à 20 000$ et supérieurs à 40 000$.

Instrument :
La cueillette des données se fait lors de deux visites à domicile à 3, 5, 6 et 9 mois.
- Tous les questionnaires sont traduits dans la langue des participantes. La validité des traductions est vérifiée par la procédure de la double traduction, puis pré-testée auprès de 4 familles par groupe. Pour chacune des mesures, une double cotation est menée dans 20% des prises de données tout au long de la recherche afin d’évaluer la fidélité inter-juges;
- Entrevue semi-dirigée, enregistrée sur bande magnétique concernant les conceptions maternelles à partir d’un questionnaire de 66 questions dont certaines sont ouvertes et d’autres fermées;
- Échelle de Carey et McDevitt (1978) étalonnée au Québec par Maziade et al. (1983);
- Grille d’évaluation de l’aménagement de l’environnement du bébé conçue aux fins de la recherche : contient des questions posées à la mère et des éléments d’observation;
- Enregistrement vidéo de deux contextes d’interactions : ces interactions sont ensuite analysées à l’aide d’une grille de huit comportements pour la mère et de dix pour le bébé;
- Échelles mentales et motrices du Barley (1969). La cotation est menée à partir des enregistrements sur bande vidéo.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La présente recherche tente de combler une absence d’études concernant la variété potentielle des modèles et expériences de développement dans la famille occidentale. « Elle se situe dans le cadre d’études fonctionnelles sur le nourrisson visant à cerner les éléments de l’environnement susceptibles de favoriser le développement du bébé. Elle évalue la variété dans trois groupes culturels montréalais : 1) des croyances parentales relatives à l’éducation; 2) des grilles implicites de référence pour juger des besoins de l’enfant; 3) des pratiques éducatives et de l’aménagement du cadre de vie; 4) des styles interactifs des mères avec leurs bébés. Elle porte sur des mères haïtiennes, vietnamiennes et québécoises de bébé premier-nés de 3, 5, 6 et 9 mois. »