Le concept de soi des enfants négligés

Le concept de soi des enfants négligés

Le concept de soi des enfants négligés

Le concept de soi des enfants négligéss

| Ajouter

Référence bibliographique [8835]

Nault, Lise. 1990. «Le concept de soi des enfants négligés». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, École de service social.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Vise à faire une analyse comparative du concept de soi des enfants négligés avec le concept de soi d’un groupe d’enfants sans histoire de négligence connue. »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
100 enfants dont 88 proviennent du groupe de comparaison et 12 sont issus du groupe des enfants considérés comme négligés. L’ensemble des enfants proviennent de la région du Saguenay. L’âge des enfants se situe entre 8 et 12 ans avec une moyenne autour de 10 ans. L’échantillon comprend 55% de filles contre 45% de garçons. Les 2/3 du groupe des enfants négligés sont de sexe masculin alors que le groupe des enfants non négligés présente une légère majorité de filles (58%).

Instruments :
- Grille de collecte de renseignements, appelée Histoire sociale;
- « Le ’Piers-Harris Children’s Self-Concept’ : l’étendue de son utilisation a permis de démontrer la sécurité, l’efficacité et la validité de ce test. Les indices d’homogénéité de l’échelle révèlent une fidélité relativement élevée. Grâce à la formule de Kuder-Richardson, on a obtenu des indices entre 0,88 et 0,89 (Cowan et al. 1978). Les indices de stabilité du score global (Test-retest) pour des intervalles allant de 2 à 7 mois, s’échelonnent entre 0,62 et 0,92 dans la littérature selon Cosden (1984). [...] La traduction de l’échelle a été effectuée en 1979 par l’équipe du Centre de recherche et de consultation liées à l’éducation et donne des résultats généralement conformes à ce qui a été observé avec la version originale américaine (Kelly, 1983). »

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« L’objet de la présente recherche portait sur la connaissance des enfants négligés et, plus particulièrement, l’impact de la négligence sur le développement des enfants. Elle visait à faire une analyse du concept de soi des enfants négligés avec le concept de soi d’un groupe d’enfants sans histoire de négligence connue. Une recension des écrits portant sur la négligence et le concept de soi nous permet de réaliser que ces deux concepts ont été rarement mis en relation et, qu’au Québec, aucune étude ne porte sur le sujet. Le concept de soi des enfants a été exploré à l’aide d’une échelle de mesure adaptée à des enfants de niveau scolaire primaire : le ’Piers-Harris Children’s Self-Concept’. Les sous-échelles de cet instrument on été regroupées afin de se rapprocher des dimensions du concept de soi présentées par Staats (1963, 1975) dans sa théorie du béhaviorisme social. L’analyse des résultats ne révèle pas de différences significatives dans les résultats au concept de soi entre les enfants négligés et les enfants non-négligés à l’exception de deux dimensions : les comportements moteurs et les caractéristiques physiques. Il faut toutefois considérer ces résultats avec précaution étant donné les limites présentes dans cette étude en ce qui a trait surtout à la population étudiée. À la lumière des résultats obtenus et du contexte de l’étude, une discussion de certaines questions est effectuée et quelques pistes d’investigations futures sont identifiées. »