État et famille : des politiques sociales en mutation

État et famille : des politiques sociales en mutation

État et famille : des politiques sociales en mutation

État et famille : des politiques sociales en mutations

| Ajouter

Référence bibliographique [8809]

Roy, Jacques, Lépine, Rachel et Robert, Lionel. 1990. État et famille : des politiques sociales en mutation. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil de la famille.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Produire une réflexion sur un sujet qui est ainsi libellé : « Le pouvoir et la légitimité d’intervention de l’État auprès des familles en lien avec l’autorité et la compétence parentale dans le contexte des législations et des pratiques existantes ».

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu, réflexion critique

3. Résumé


Ce document commence par faire apparaître les enjeux principaux avant de formuler des recommandations concrètes par rapport aux politiques et à la législation en vigeurs. On cherche donc à cerner l’environnement objectif que la politique familiale québécoise partage avec d’autres sociétés. Dans un deuxième temps, diverses politiques sociales sont explorées, particulièrement les politiques concernant les familles ayant à leur charge des enfants handicapés, des membres aux prises avec des problèmes de santé mentale, ou des parents âgés vivant à domicile et qui sont en perte d’autonomie. Dans un troisième temps, le document explore les notions d’autorité et de compétence parentale, dans le contexte des pratiques existantes. Enfin, on propose des orientations possibles pour le Conseil de la famille et des voies de recherche pour développer les connaissances sur la question et pour améliorer les pratiques sociales dans le sens d’une authentique approche familiale.