Réflexion sur une approche participative de l’évaluation du programme Accès à l’école

Réflexion sur une approche participative de l’évaluation du programme Accès à l’école

Réflexion sur une approche participative de l’évaluation du programme Accès à l’école

Réflexion sur une approche participative de l’évaluation du programme Accès à l’écoles

| Ajouter

Référence bibliographique [878]

Cantin, Gilles, Lebreton, Marie-Agnès, Bouchard, Caroline et Charron, Annie. 2010. «Réflexion sur une approche participative de l’évaluation du programme Accès à l’école». Dans L’échange de connaissances en petite enfance : comment mettre à profit les expertises des chercheurs et des praticiens , sous la dir. de Nathalie Bigras et Bouchard, Caroline, p. 133-146. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce chapitre présente l’approche participative vécue au cours des deux premières phases de l’évaluation du programme AE [Accès à l’école].» (p. 136) «Progressivement implanté dans plusieurs écoles du quartier Côte-des-Neiges puis du quartier Hochelaga-Maisonneuve, ce programme a pour but de favoriser une intégration réussie à l’école pour les enfants vulnérables de ces milieux.» (p. 134)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La collecte de données a eu lieu dans les 13 écoles participant au programme AE au cours de l’année 2009 […].» (p. 142)

Instruments :
- Grille d’observation des activités (rencontre d’information, ateliers, camp éducatif)
- Questionnaires (pour les parents, pour les animatrices et les animateurs des camps éducatifs)
- Grilles d’entrevue (pour l’enseignante, pour l’éducatrice, pour la responsable du service de garde et pour le personnel de la direction)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les auteurs se penchent sur «[…] le contexte dans lequel s’inscrivait l’évaluation […]» (p. 136) du programme. Ils présentent l’approche participative qui a été choisie pour l’évaluation du programme. Ils décrivent et présentent «[…] les deux premières phases de l’évaluation […] et les effets sur les participants de l’approche participative […].» (p. 136) Les auteurs concluent que «[l]’expérience vécue au cours des deux premières phases de l’évaluation du programme […] a pu montrer qu’une approche participative présente de nombreux avantages. Tant les praticiens que les chercheurs eux-mêmes en profitent. […] Les fruits des réflexions et du travail de tous les acteurs a permis de reconnaître la qualité de l’implantation du programme AE et de formuler des recommandations afin d’améliorer le programme (notamment en ce qui concerne l’organisation de certaines des activités, l’intervention auprès des parents, la transmission des informations aux enseignants).» (p. 146)