Le mariage en question. Essai socio-historique

Le mariage en question. Essai socio-historique

Le mariage en question. Essai socio-historique

Le mariage en question. Essai socio-historiques

| Ajouter

Référence bibliographique [8777]

B.-Dandurand, Renée. 1988. Le mariage en question. Essai socio-historique. Québec: Institut québécois de recherche sur la culture.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter une analyse socio-historique de l’évolution du mariage au Québec entre 1960 et 1985.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse descriptive

3. Résumé


Les vingt-cinq années couvertes par cet essai sont divisées en deux périodes : 1) des années de changements latents (1960-1969); 2) un brusque virage dans la modernité (1970-1985). Chaque période est examinée à un double point de vue. Selon une perspective macro-sociale, l’auteure analyse l’impact qu’a eu sur le mariage, l’évolution des institutions politiques, juridiques, religieuses, économiques et culturelles ainsi que certains grands acteurs sociaux tels le mouvement des femmes et le syndicalisme. Dans une perspective microsociale et à l’aide de plusieurs monographies, l’auteure examine ensuite comment dans le cadre quotidien des maisonnées, les hommes et les femmes ont tenté d’analyser et de réorienter leur vie conjugale. En conclusion il est montré que les rapports conjugaux dominants de la société industrielle (pourvoyeur-ménagère) sont en voie d’être remplacés par un modèle de couple à double salaire qui n’est pas nécessairement systémique. À ce changement s’ajoute une augmentation importante des unions sans papier et des ruptures volontaires d’union. De sorte que sur une période de 25 années, c’est non seulement le mariage, mais tout le système matrimonial de la société indutrielle qui se désarticule.