La relation de parenté dans la sociabilité et le soutien des foyers monoparentaux de trois quartiers montréalais

La relation de parenté dans la sociabilité et le soutien des foyers monoparentaux de trois quartiers montréalais

La relation de parenté dans la sociabilité et le soutien des foyers monoparentaux de trois quartiers montréalais

La relation de parenté dans la sociabilité et le soutien des foyers monoparentaux de trois quartiers montréalaiss

| Ajouter

Référence bibliographique [8776]

B.-Dandurand, Renée et Ouellette, Françoise-Romaine. 1991. «La relation de parenté dans la sociabilité et le soutien des foyers monoparentaux de trois quartiers montréalais». Dans Relations intergénérationnelles, Parenté-Transmission-Mémoire , sous la dir. de Bernadette Bawin-Legros et Kellerhals, Jean, p. 93-102. Liège: Association internationale des sociologues de langue française, Association des sociologues belges de langue française.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette recherche effectuée en 89 « [...] visait à cerner la situation des parents de jeunes enfants quant au soutien qu’ils recoivent d’abord de leur parenté mais également d’autres sources, personnelles, communautaires et publiques. [...] Le présent article examine la place que tient la parenté dans les réseaux de sociabilité et le soutien qu’ont reçu les mères de familles monoparentales de notre corpus depuis qu’elles ont rompu leur union. » (p. 94)

Questions/Hypothèses :
- « La première a trait au rôle de la parenté, plus précisémment aux relations de sociabilité et de soutien qui peuvent être observées, après les ruptures d’union, entre les foyers monoparentaux et leur parenté. » (p. 94)
- « La seconde question principale a trait à ’l’efficacité’ des diverses composantes des réseaux sociaux pour assurer un soutien au foyers monoparentaux en milieu urbain. » (p. 95)

2-Méthode

Échantillon/Matériau :
60 ménages de 3 quartiers montréalais

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3-Résumé
« Tout en faisant ressortir la grande diversité des conditions de vie qui caractérisent les foyers monoparentaux en milieu urbain, notre analyse permet de mettre en évidence les liens étroits qui existent entre la situation économique et relationnelle de ces familles. Dans le contexte où les pouvoirs publics de certains pays cherchent à ’autonomiser’ les mères assistées, les incitant à s’intégrer au marché du travail, il importe de ne pas perdre de vue que la conquête de ’l’autonomie’, pour ces femmes, n’est pas une question d’accès à l’emploi et à l’indépendance financière mais aussi, et tout autant, une question d’insertion sociale et de réseau de sociabilité suffisamment diversifié et ouvert. » (p. 101)