Le programme de prévention Fluppy : historique, contenu et diffusion au Québec

Le programme de prévention Fluppy : historique, contenu et diffusion au Québec

Le programme de prévention Fluppy : historique, contenu et diffusion au Québec

Le programme de prévention Fluppy : historique, contenu et diffusion au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [874]

Capuano, France, Poulin, François, Vitaro, Frank, Verlaan, Pierrette et Vinet, Isabelle. 2010. «Le programme de prévention Fluppy : historique, contenu et diffusion au Québec ». Revue de Psychoéducation, vol. 39, no 1, p. 1-26.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans cet article, nous présentons l’historique et les origines du programme Fluppy, son contenu détaillé, ainsi que les résultats d’une enquête portant sur sa diffusion et ses conditions d’implantation dans les milieux scolaires du Québec. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon de l’enquête menée afin d’étudier les modalités d’implantation du programme Fluppy comprend toutes les personnes « […] qui ont reçu la formation [sur le programme Fluppy ] entre 1990 et 2002 et qui ont été retracées [par les chercheurs de la présente étude] […]. » (p. 12) Les auteurs se sont aussi basés sur les rapports produits par différents milieux ayant implanté le programme Fluppy.

Instruments :
Questionnaire d’enquête sur les conditions d’implantation du programme Fluppy

Type de traitement des données :
Réflexion critique
Analyse statistique

3. Résumé


« Fluppy est un programme de prévention de la violence et du décrochage scolaire destiné aux enfants de la maternelle. Ce programme combine des interventions universelles et ciblées qui sont implantées en milieu scolaire auprès des élèves et des enseignantes et en milieu familial auprès des parents. Il a été créé en 1990 et est largement diffusé au Québec et connu dans plusieurs pays. Cet article trace l’historique et les origines du programme, présente une description détaillée des interventions et rapporte les résultats d’une enquête portant sur sa diffusion et ses conditions d’implantation au Québec depuis 1990. Cette enquête révèle que le programme a été diffusé et implanté dans toutes les régions du Québec. Certaines régions ont mis en place une structure permettant d’implanter le programme tel que prescrit par les concepteurs. Dans plusieurs milieux, le programme est implanté de façon très partielle et seul le volet universel est administré. Enfin, l’intensité de l’intervention tant auprès des enfants que des parents, est plus faible que ce qui est proposé par les concepteurs et les diffuseurs. La discussion porte sur les conséquences possibles du non respect des conditions d’implantation de ce programme de prévention. » (p. 1)