Participation du père aux tâches éducatives et ménagères dans les familles à deux revenus

Participation du père aux tâches éducatives et ménagères dans les familles à deux revenus

Participation du père aux tâches éducatives et ménagères dans les familles à deux revenus

Participation du père aux tâches éducatives et ménagères dans les familles à deux revenuss

| Ajouter

Référence bibliographique [8734]

Côté, Marguerite et Chamberland, Claire. 1991. «Participation du père aux tâches éducatives et ménagères dans les familles à deux revenus ». Revue Québécoise de Psychologie, vol. 12, no 2, p. 33-48.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Mesurer la répartition des tâches éducatives et ménagères chez des couples québécois appartenant à un groupe social plus susceptible d’expérimenter des changements de rôle au sein de la famille.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
- 60 couples ayant au moins un garçon d’âge préscolaire qui fréquente la garderie.
- Le degré de scolarité des parents est élevé : plus de 50% des pères et plus de 40% des mères ont entrepris des études universitaires.

Instruments :
Questionnaire élaboré par Réjean Tessier (1983) pour mesurer la répartition des tâches familiales entre les conjoints.

Type de traitement des données :
Analyse descriptive, analyse statistique

3. Résumé


La présente recherche a pour objectif de mesurer la répartition des tâches éducatives et ménagères chez des couples québécois appartenant à un groupe social plus susceptible d’expérimenter des changements de rôle au sein de la famille. Soixante couples de niveau socio-économique majoritairement favorisé et ayant au moins un enfant en garderie ont rempli séparément un questionnaire évaluant leur participation hebdomadaire à 20 tâches familiales. Les résultats confirment la participation croissante des pères dans la vie familiale, quoique leur implication soit plus variable dans les différentes tâches ménagères comparativement aux tâches éducatives; les attributions de tâches paraissent donc encore stéréotypées. La discussion se poursuit autour de l’évolution de la participation relative des pères aux diverses catégories et sous-catégories de tâches ainsi que les nouveaux défis à relever chez les conjoints revendiquant un partage plus égalitaire des responsabilités.