Informal Caregiving: Correlates of Perceived Burden

Informal Caregiving: Correlates of Perceived Burden

Informal Caregiving: Correlates of Perceived Burden

Informal Caregiving: Correlates of Perceived Burdens

| Ajouter

Référence bibliographique [8687]

Jutras, Sylvie et Veilleux, France. 1991. «Informal Caregiving: Correlates of Perceived Burden ». Revue canadienne du vieillissement / Canadian Journal on Aging, vol. 10, no 1, p. 40-55.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter et analyser les principaux facteurs qui influencent le fardeau des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
294 entrevues téléphoniques de 30 minutes réalisées au printemps 1987

Instruments :
Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« De nombreuses recherches concluent que les aidants naturels de personnes âgées en perte d’autonomie éprouvent un fardeau associé à leur situation. Les principaux facteurs influençant ce fardeau sont passés ici en revue et regroupés en quatre catégories : variables liées aux tâches effectuées par l’aidant, caractéristiques de la personne âgée, caractéristiques de l’aidant et variables interactionnelles caractérisant la relation entre l’aidant et l’aidé. L’article présente les résultats d’une recherche conduite auprès d’un échantillon représentatif des aidants québécois de personnes âgées en perte d’autonomie (n=294). Selon cette analyse, le degré d’assistance fournie, l’aide pour les activités de la vie quotidienne et l’interaction avec les professionnels du réseau de soins formels sont associés au fardeau ressenti. De plus, le degré d’autonomie et l’état de santé de la personne aidée, de même que l’âge de l’aidant influencent le fardeau. Les variables interactionnelles influençant le fardeau sont: la proximité du lien de parenté entre l’aidant et l’aidé, le degré de responsabilité assumé par l’aidant, la cohabitation ainsi que le degré d’assistance fourni par les autres membres du réseau personnel. Ces résultats appuient plusieurs conclusions des travaux antérieurs, suggérant ainsi que les principaux facteurs associés au fardeau pourraient être similaires, peu importe le pattern ou ou le contexte de la situation aidant/aidé au plan de la culture (l’échantillon est québécois), du statut de l’aidant (principal ou secondaire) et du degré ou du type d’incapacité de l’aidé. Les résultats de cette recherche sont finalement discutés dans la perspective des tendances sociales à venir et des implications concrètes qu’ils soulèvent pour la planification des services sociaux de santé. » (p. 40)