Le financement des organismes familiaux : une approche partenariale

Le financement des organismes familiaux : une approche partenariale

Le financement des organismes familiaux : une approche partenariale

Le financement des organismes familiaux : une approche partenariales

| Ajouter

Référence bibliographique [8671]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Élargir la discussion sur le financement des organismes familiaux en l’intégrant à une perspective beaucoup plus globale qui est celle du partenariat entre l’État et les familles. »
- « Proposer une orientation qui touche l’ensemble des organismes familiaux et des groupes à intérêt familial. »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses dont des données du Ministère de la santé et des services sociaux, du Secrétariat à la famille, du Conseil de la famille, du Ministère de la communauté française, ainsi que des suggestions des représentants d’organismes familiaux.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Si la contribution des organismes communautaires familiaux à l’amélioration de la qualité de vie des familles et de la collectivité est aujourd’hui mieux reconnue par les milieux [...] la question de leur financement reste encore au centre des préoccupations des organismes familiaux et de leurs besoins. » Le Conseil de la famille présente son Avis sur la place, le rôle et le soutien aux organismes communautaires familiaux dans le cadre d’un partenariat redéfini entre l’État et les familles. Le Conseil souhaite, entre autres, « [...] élargir la discussion sur le financement des organismes familiaux en l’intégrant à une perspective beaucoup plus globale qui est celle du partenariat entre l’État et les familles ». Certains représentants d’organismes familiaux ont collaboré en transmettant leurs préoccupations, suggestions et recommandations sur cette question. La première partie de ce document discute du concept de partenariat ente l’État et les familles et « [...] examine les conditions possibles de son actualisation, notamment en regard de la collaboration avec les groupes familiaux. Par la suite, une analyse plus spécifique de la situation concernant le financement actuel des organismes familiaux et les suggestions des organismes sont présentées. » Enfin, le Conseil de la famille présente des recommandations.