Une religion à transmettre? Le choix des parents. Essai d’analyse culturelle

Une religion à transmettre? Le choix des parents. Essai d’analyse culturelle

Une religion à transmettre? Le choix des parents. Essai d’analyse culturelle

Une religion à transmettre? Le choix des parents. Essai d’analyse culturelles

| Ajouter

Référence bibliographique [8658]

Milot, Micheline. 1991. Une religion à transmettre? Le choix des parents. Essai d’analyse culturelle. Sainte-Foy, Québec: Les Presse de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Afin de bien comprendre le sens que revêt le choix de la majorité des parents québécois en faveur de l’enseignement religieux catholique à l’école pour leur enfant, et pour bien préciser la nature de la demande sociale adressée par les parents à l’école, il nous est apparu pertinent de repérer les motifs que les parents pouvaient avancer comme sous-tendant leur choix. » (p. 17)

Questions/Hypothèses :
« En quoi et pourquoi la transmission de significations et de valeurs religieuses aux jeunes enfants apparaît-elle encore si pertinente aux parents, et ce, par le canal de l’institution scolaire publique? » (p. 18)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
20 parents ayant au moins un enfant d’âge scolaire primaire

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Dans une culture dite séculière, comment comprendre que persiste la demande de transmission de la religion catholique aux nouvelles générations? À une époque où l’on constate chez les parents une désaffection pour le catholicisme, quels motifs les poussent à choisir, pour leurs enfants, l’enseignement religieux et la sacramentalisation? Pourquoi s’en remettent-ils à l’école, et non à l’Église, pour transmettre ce qu’ils considèrent comme un héritage familial? Par un dialogue avec les parents, Micheline Milot explore la trame symbolique et conceptuelle de ce qu’est devenu le catholicisme au Québec. Elle étudie, dans une perspective d’analyse culturelle, les représentations et les conceptions qui président à la volonté de transmission de la religion d’une génération à l’autre. Ses recherches, novatrices sur les plans théorique et méthodologique, permettent de dégager la fonction sociale de la religion et de comprendre son insertion dans les mentalités et la attitudes des Québécois. Cette étude s’adresse aux spécialistes et aux chercheurs en sciences de la religion ainsi qu’aux personnes intéressées au monde de l’éducation et de l’initiation religieuse. » (résumé)