L’absence de considération pour la notion de genre dans l’intervention auprès des enfants manifestant des comportements sexuels problématiques et auprès de leurs parents

L’absence de considération pour la notion de genre dans l’intervention auprès des enfants manifestant des comportements sexuels problématiques et auprès de leurs parents

L’absence de considération pour la notion de genre dans l’intervention auprès des enfants manifestant des comportements sexuels problématiques et auprès de leurs parents

L’absence de considération pour la notion de genre dans l’intervention auprès des enfants manifestant des comportements sexuels problématiques et auprès de leurs parentss

| Ajouter

Référence bibliographique [861]

Chartrand, Josianne et Drolet, Marie. 2010. «L’absence de considération pour la notion de genre dans l’intervention auprès des enfants manifestant des comportements sexuels problématiques et auprès de leurs parents ». Reflets : Revue d’intervention sociale et communautaire, vol. 16, no 1, p. 101-125.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
En « […] sachant que le père possède une influence directe sur les comportements de son fils et que les enfants présentant des comportements sexuels inappropriés sont très majoritairement de sexe masculin, le présent article se veut une occasion d’explorer si la variable de genre est présente dans l’analyse de cette problématique et dans les interventions proposées, tant du côté des enfants que de celui des parents, le tout par le biais d’une mise au point sur les principaux écrits portant sur le sujet. Des éléments de réflexion sur la notion de genre visent à dégager les pistes d’une meilleure intervention en la matière. » (p. 105)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« À partir d’une recension des écrits portant sur les enfants présentant des comportements sexuels inappropriés à l’endroit d’autres enfants, nous réfléchirons à l’absence de considération pour la notion de genre dans la conceptualisation de cette problématique et par conséquent, dans les programmes d’intervention destinés à cette clientèle. Puisque ces enfants sont majoritairement des garçons, et en nous basant sur la théorie de l’apprentissage social, nous soulignerons le rôle central qu’occupe le père en tant que modèle comportemental pour son fils tant sur le plan de son impact sur l’apparition des conduites inappropriées qu’en ce qui a trait au potentiel qu’il représente pour l’apprentissage de comportements plus sains. En fait, nous expliquerons que les comportements sexuels problématiques sont notamment le fruit d’apprentissages réalisés au sein du milieu familial qui se caractérise souvent par des interactions parent-enfant négatives qui favorisent la présence de maltraitance. Nous avancerons comment le processus de victimisation contribue au développement et au maintien de ces comportements. Enfin, dans le but de bonifier l’intervention en la matière et de remettre la notion de genre au centre de nos préoccupations, nous proposerons la Formation interactive parent-enfant comme modèle d’intervention pour compléter la pratique cognitive-comportementale déjà réalisée auprès de cette clientèle. » (p. 101-102)