La perception de la santé chez l’enfant sous l’angle de ses déterminants

La perception de la santé chez l’enfant sous l’angle de ses déterminants

La perception de la santé chez l’enfant sous l’angle de ses déterminants

La perception de la santé chez l’enfant sous l’angle de ses déterminantss

| Ajouter

Référence bibliographique [860]

Chassé, Marianne. 2010. «La perception de la santé chez l’enfant sous l’angle de ses déterminants». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département de santé communautaire.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce mémoire vise trois objectifs principaux : « 1) Explorer comment les enfants perçoivent et comprennent le concept de santé. 2) Explorer l’expérience, la perception et la compréhension des enfants face aux six déterminants de la santé suivants : la relation parents-enfants et les pratiques éducatives des parents; la compétence sociale; le soutien social; l’alimentation; l’activité physique et l’environnement scolaire. 3) Explorer l’importance que l’enfant accorde à chacun des déterminants et s’il perçoit un lien entre le déterminant et sa santé. » (p. 12)

Questions/Hypothèses :
« Comment les enfants de 10 ans perçoivent-ils la santé et ce qui l’influence à partir des déterminants suivants : la relation parents-enfants et les pratiques éducatives des parents; la compétence sociale; le soutien social; l’alimentation; l’activité physique et l’environnement scolaire? » (p.11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon comprend quinze élèves d’une classe de cinquième année d’une école primaire de la région de Québec, âgés d’environ dix ans et provenant d’un milieu socio-économique relativement favorisé.

Instruments :
Guide d’entretien semi-dirigé

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Assurer la santé des enfants est un désir faisant consensus dans notre société. Ce mémoire se positionne en amont et explore la perception de la santé chez les enfants à travers six déterminants de la santé : relation parents-enfants, compétences sociales, soutien social, alimentation, activité physique et environnement scolaire. [...] Selon le discours des enfants, les parents et les messages promotionnels des agents de socialisation (média, internet, enseignants, etc.), exercent une influence sur leur santé. Les enfants possèdent beaucoup de connaissances en ce qui a trait à l’alimentation et l’exercice physique et aucun des participants n’a remis en cause leur influence sur la santé. Par contre, les quatre autres déterminants étudiés étaient moins bien connus et les enfants exprimaient certains doutes face à leur influence sur la santé. Les résultats révèlent peu de différences de genre. » (p. ii)