La famille et la télévision

La famille et la télévision

La famille et la télévision

La famille et la télévisions

| Ajouter

Référence bibliographique [8573]

Caron, André H., Frenette, Micheline, Croteau, Sylvie-Catherine, Robert, Mélanie et Van der Meulen, Anne Françoise. 1992. La famille et la télévision. Rapport de recherche du Groupe de recherche sur les jeunes et les médias. Québec: Gouvernement du Québec, ministère des Communications, Direction générale des médias.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Mieux situer le dossier de la famille et de la télévision.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Éléments de la bibliographie

Type de traitement des données :
Analyse de contenu, analyse descriptive

3. Résumé


Plusieurs chercheurs s’entendent pour dire que les parents exercent peu de contrôle sur l’écoute de leur enfant. En fait, les règlements qu’ils imposent à ce sujet sont souvent implicites. Les parents qui réglementent l’écoute de leur enfant semblent réussir à réduire le nombre d’heures que leurs enfants consacrent à la télévision. Ils ont cependant moins tendance à regarder la télévision avec leur enfant. La télévision ne fait pas qu’encourager les relations interpersonnelles : elle peut devenir partie intégrante des interactions. L’influence de la télévision varie selon les familles. Les membres de la famille peuvent l’utiliser pour entrer en contact avec les autres ou, au contraire, pour éviter les interactions. En regardant la télévision, les familles partagent un espace commun, se parlent et établissent parfois un contact physique. La télévision est en quelque sorte leur point de rencontre. La télévision peut permettre aux membres de la famille d’étaler leurs connaissances dans des domaines relatifs au contenu des émissions et ainsi d’établir ou de renforcer un pouvoir personnel.