L’intimité masculine en éveil : le désir d’enfant suite à la rupture d’union

L’intimité masculine en éveil : le désir d’enfant suite à la rupture d’union

L’intimité masculine en éveil : le désir d’enfant suite à la rupture d’union

L’intimité masculine en éveil : le désir d’enfant suite à la rupture d’unions

| Ajouter

Référence bibliographique [8543]

Dulac, Germain. 1992. «L’intimité masculine en éveil : le désir d’enfant suite à la rupture d’union ». Revue internationale d’action communautaire, vol. 27, no 67, p. 81-88.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce texte propose une autre vision du vécu des pères qui ont subi une rupture d’union; à leur écoute, nous découvrons une autre facette de la paternité. » (p. 82)

Questions/Hypothèses :
« Nous découvrons que les pères d’aujourd’hui tentent de se départir de toutes ces représentations négatives du père: absent, carent et démissionnaire, celle du père qu’ils ont connu et dont on leur a parlé. Ils rachètent l’image sociale du père. L’identité paternelle est en pleine mutation, elle reflète et porte d’autres changements sociaux plus généraux qui touchent les rapports entre les hommes et les femmes. » (p. 86)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’article renvoie à la thèse de doctorat de l’auteur pour des détails sur l’échantillon (Voir fiche correspondante : Dulac, Germain, 1990. La configuration du pouvoir : étude et analyse de la construction sociale et de la représentation du masculin, Montréal: Université du Québec à Montréal, thèse de doctorat, département de sociologie, 499 p.)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Trop souvent, la rupture d’union signifie la perte de contact des enfants avec le parent non-gardien, souvent le père. Cela laisse croire que les pères abandonnent les enfants et par le fait même les responsabilités parentales. La rupture d’union est une situation où jouent des contingences qui vont orienter le mode d’expression aussi bien que le répertoire des comportements et le type et la fréquence des affects exprimés. Ce texte analyse une conception de la paternité et de la responsabilité paternelle véhiculée dans les groupes d’hommes qui s’intéressent à la condition masculine et paternelle. Celle-ci est centrée sur les rapports père-enfants, où la paternité trouve principalement son sens social dans les sentiments du père. » (p. 179)