Population et reproduction sociale à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècles

Population et reproduction sociale à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècles

Population et reproduction sociale à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècles

Population et reproduction sociale à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècless

| Ajouter

Référence bibliographique [8494]

Landry, Yves et Bates, Réal. 1992. «Population et reproduction sociale à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècles ». Revue d’Histoire de l’Amérique Française, vol. 45, no 3, p. 403-413.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Analyser, à partir de la reconstitution de paramètres démographiques, la reproduction sociale liée à la transmission des patrimoines fonciers et aux migrations internes à l’Île d’Orléans aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Questions/Hypothèses :
« Quelles sont les règles du jeu démographique et économique - nombre d’enfants survivants dans la famille, proportion des garçons et des filles, rang de naissance, âge au décès des parents, pouvoir économique de chacun - qui, au moment des abandons des parents ou des rassemblements de parcelles postérieurs aux fréquents partages, privilégiaient certains individus mieux placés que d’autres? » (p. 404)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Registre de la population du Québec ancien établi par le Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal: registre informatisé qui comprend les dossiers biographiques des quelque 200 000 individus, répartis en 45 000 familles, établis au Canada avant 1766.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Le but de cette note de recherche est de dégager les paramètres démographiques de l’Île d’Orléans pour éventuellement parvenir à traduire cette vision abrégée de la réalité en comportements démographiques et sociaux à l’échelle de chaque cellule familiale. L’objectif est donc de mieux comprendre, à l’aide d’un corpus démographique, le fonctionnement de la transmission des patrimoines; processus au coeur du phénomène de reproduction sociale : « Mais avant de caractériser le processus de reproduction sociale des habitants de l’Île d’Orléans à travers, notamment, le destin migratoire des enfants de chaque cellule familiale, il importe de brosser le tableau général de l’évolution démographique de cette population sous le régime français et, en particulier, de définir le mécanisme de son accroissement. C’est là le but de cette note. » (p. 405)